Non classé

Notre-Dame de Paris, manuscrit

Notre-Dame de Paris, manuscrit de Victor Hugo
Éditions des Saints Pères, à 249€
Résumé : Pour la première fois en France, le manuscrit intégral de Notre-Dame de Paris, conservé à la BNF, est publié dans un luxueux coffret. Un roman que Victor Hugo voulait « à la fois drame et épopée, pittoresque mais poétique, réel mais idéal, vrai mais grand, qui enchâssera Walter Scott dans Homère ».

Mon avis :  Aujourd’hui, je ne vais pas vous retrouver pour une chronique. En effet, j’ai déjà lu et chroniqué Notre-Dame de Paris récemment sur mon blog. Si vous ne connaissez pas cette histoire et que vous souhaitez la découvrir, je vous invite à aller lire ma critique en cliquant sur le lien suivant : http://addictbooks.skyrock.com/3275013298-posted-on-2016-05-08.html ! Aujourd’hui, je vais uniquement vous parler du magnifique manuscrit, à l’origine de cette histoire.

Même si je l’ai déjà proclamé sur la page Facebook de mon blog, je vais le redire ici : ce manuscrit de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo est, sans conteste, le plus beau livre que je détienne.

Le manuscrit originel de cet ouvrage est conservé à la BnF à Paris. Pour la première fois, les éditions Saints-Pères restaurent minutieusement ce trésor, pour en faire profiter à un plus grand public. Seulement tiré en 1000 exemplaires numérotés, seuls les plus chanceux pourront en profiter.

Dans un coffret bleu foncé, avec des dorures pour l’écriture et des motifs en forme de mandalas, se cache deux volumes entièrement remplis de pages manuscrites écrites de la main de Victor Hugo.

C’est avec fidélité à l’oeuvre originel que les éditions Saints-Pères éditent le manuscrit. En effet, sur ses feuilles, Victor Hugo prenait soin de laisser une large bande de blanc sur les côtés, pour pouvoir rajouter des passages ou en transformer d’autres.

De plus, les éditions ont eut la merveilleuse idée d’ajouter au manuscrit des illustrations, qui ont été présentes dans les éditions précédentes de Notre-Dame de Paris.

Tous mes proches ainsi que mes professeurs s’évertuent à déchiffrer inlassablement mon écriture (pourtant belle, avec de jolies pattes de mouches). S’ils voyaient l’écriture de Victor Hugo, je pense qu’ils en perdraient tous leurs cheveux. Juste pour vous, voici le début d’un chapitre. N’hésitez pas à me dire si vous avez réussi à lire tous les mots (et en combien de temps !).

(A gauche le paragraphe en entier, et à droite, le même paragraphe, mais un petit peu plus zoomé).
Pour finir, nous pouvons admirer, à la fin du deuxième volume, quelques dessins grossiers, réalisés par la main même de Victor Hugo.

Je pense qu’après avoir feuilleté ce magnifique trésor, je ne me suis jamais senti aussi proche de mon auteur préféré. Un grand merci aux éditions Saints-Pères de m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce splendide manuscrit. Il trône désormais fièrement au-devant de ma bibliothèque.
Publicités

6 réflexions au sujet de « Notre-Dame de Paris, manuscrit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s