Roman

Le Châle de cachemire

Le Châle de cachemire de Rosie Thomas.
492 pages, éditions Charleston, à 22,50 €

 

Résumé : Pays de Galles, 1940. Jeune mariée, Nerys Watkins quitte la campagne galloise pour accompagner son mari missionnaire affecté en Inde. Alors que la guerre du Cachemire éclate, elle découvre Srinagar, la ville au bord du lac, où les Britanniques habitent de luxueux bateaux et dansent, flirtent et cancanent comme s’il n’y avait pas de guerre. Nerys est entraînée dans une dangereuse amitié et, au moment où elle retrouve son mari, l’innocente épouse galloise n’est plus la même femme.

Des années plus tard, alors que Mair Ellis débarrasse la maison de son père, elle découvre un éblouissant châle ancien et une boucle de cheveux d’enfant. Se rendant au Cachemire sur les traces de ses grands-parents, Mair se lance dans une quête qui changera à jamais sa vie.

Extraits :  « Une fois que tes deux parents sont morts, ça y est, tu n’as plus d’excuse. Tu dois être responsable parce qu’il n’y a plus personne pour te protéger. Tu vois ce que je veux dire ? »

Mon avis : Jusqu’à maintenant, les éditions Charleston ne m’avaient pas déçues. Malheureusement, avec Le Châle de cachemire, j’assiste à ma première déception de cette maison d’éditions. Ce n’est pas que le livre ne m’a pas plût, mais il m’a profondément ennuyé.

L’histoire se déroule en Inde, dans les années 1940. On y découvre tout d’abord Nerys Watkins, une jeune femme qui est partie suivre son mari, muté dans les pays de l’Inde. En parallèle, on suit la vie de Mair Ellis, qui, suite au décès de ses parents, va découvrir, en faisant le tri des affaires laissées par ses parents, un mystérieux châle, légué par sa grand-mère. Pour pouvoir découvrir et résoudre les mystères qui entourent ce châle, Mair va se mettre sur la trace de sa grand-mère, et va partir à l’aventure, en Inde. Quels secrets va-t-elle découvrir ? Cette aventure, va-t-elle changer sa vie ?

Le récit se déroule donc en deux temps : dans le présent, avec Mair, et dans le passé, en 1940, avec ses grands-parents. Deux points de vue différents, et deux accrochent du roman également différents.
Les deux héroïnes se ressemblent grâce à leurs côtés aventurières. Elles sont vaillantes, n’ont peur de rien, et vont jusqu’au bout de leurs décisions.

Dans ce roman, Rosie Thomas nous fait visiter l’Inde et ses environs. Nous voyageons donc avec elle, en accompagnant ces voyageuses dans leurs périples. J’ai lu ce roman pendant mon séjour en Turquie, donc quand j’étais en vacances dans un pays éloigné du miens, et quel plaisir de s’évader davantage et de découvrir la pauvreté des populations, mais leur grand coeur… ! Un régal.

Malheureusement, l’intrigue m’a lourdement ennuyé, je n’ai pas du tout accroché. Les descriptions étaient assez longues, presque interminables, par moments, et souvent superficielles. L’écriture de l’auteure, quant à elle, était simple à lire, mais pas accrocheur.

Dommage pour l’intrigue qui ne m’a pas inspiré, mais bravo pour le contexte, qui m’a emparqué, et avec lequel j’ai voyagé de part en part de différents pays.

 

Ma note : 4/10————Votre note : ?

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le Châle de cachemire »

  1. Ping: T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s