Littérature jeunesse

La carotte se prend le chou

La carotte se prend le chou
de Emmanuel Trédez
139 pages, éditions Nathan, à 9,95€
Résumé : Rien ne va plus à Plantigrad ! Pat la Patate, la mairesse, doit faire face à plusieurs crimes : l’assassinat de Louison le Citron, la présence d’un Cereal Killer, la guerre sans fin que se livrent deux familles rivales, les Agrumes et les Cucurbitacées, et le vol d’un tableau de maître.

Un seul légume pour élucider ces mystères : le détective belge Achille Carotte !

Extrait :  « Michou le Chou n’avait pas l’air tout blanc pendant sa fouille, les policiers avaient mis la main sur un couteau à cran d’arrêt. »

Mon avis :  Tous les ingrédients sont ici réunis pour faire saliver d’envie les plus jeunes.

Emmanuel Trédez nous dresse là quatre juteuses petites histoires.Quatre enquêtes, plus précisément, menées par le commissaire Brocoli, accompagné du détective privé, Achille Carotte ! L’assassinat de Louison le Citron, les meurtres en série, la guerre des fruits et légumes, le vol de tableaux… nos enquêteurs vont avoir du fil à retordre !

J’ai déjà eu le plaisir de lire un livre de l’auteur, Qui veut le coeur d’Artie Show ?, où, comme vous pouvez le déceler dans le titre, il y a une allusion à un légume – même si l’histoire ne traite pas des fruits et légumes. Avec La carotte se prend le chou, on peut clairement dire que l’auteur a une relation très particulière avec les fruits et légumes. Les personnages sont des fruits et légumes – Willy le Kiwi, Jacquot l’Abricot, Henri le Riz et j’en passe et des pas mûres. En plus de cela, l’auteur s’amuse à incorporer à son récit des allusions au vocabulaire de la nourriture. C’est bien pensé, c’est bien écrit, c’est drôle et créatif, j’aime beaucoup !

L’histoire est joliment illustrée par des petits dessins en noir et blanc, représentant avec humour les fruits et légumes cités dans le texte.

Beaucoup de jeux de mots, des enquêtes loufoques et décalées et des personnages acidulés, pour un livre au goût bien prononcé. A servir à température ambiante. A faire déguster aux plus petits, qui se délecteront de la saveur piquante de ces enquêtes délirantes.

Ma note : 6,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « La carotte se prend le chou »

  1. Ping: T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s