Roman

Belles de Shangaï

Belles de Shangai de Amy Tan
638 pages, éditions Charleston, à 22,50€

 

Résumé : Début du XXe siècle à Shanghai. Violet Minturn est la fille d’une Américaine qui tient un club huppé, la Maison de Lulu Mimi, lieu de rencontre de riches Occidentaux et Asiatiques. Mais le lieu, aussi connu sous le nom de Hidden Jade Path, est la maison de courtisane la plus distinguée de Shanghai. C’est dans cet univers que grandit Violet, petite fille au caractère affirmé qui ne manque pas d’espionner les courtisanes, voire de leur jouer des mauvais tours. Lorsqu’elle découvre que son père n’est pas mort comme elle le croyait, et que celui-ci est d’origine chinoise, c’est un choc. Alors que la situation politique devient de plus en plus instable, sa mère tente de partir avec elle pour San Francisco, mais est piégée par un ancien amant. Violet, 14 ans, est vendue comme courtisane vierge à une maison close, et Lulu reçoit bientôt l’annonce et la confirmation – fausses – de la mort de sa fille.

Extraits :  « Pourquoi l’amour se termine-t-il si vite et la haine dure-t-elle éternellement ? »
« Notre monde est plein de promesses passagères et de fourberie. Par pure nécessité. Nous ne sommes pas méchants, il nous faut simplement survivre. Seuls quelques pas séparent la réussite de l’échec. »

Mon avis :  Bienvenue dans l’histoire fictionnelle de Amy Tan, qui se situe au début des années 1900, dans un Shangai en plein expansion.

Violet grandit dans une maison de courtisanes tenue par sa mère. Cette jeune demoiselle mi-chinoise, mi-américaine, va être initiée aux coutumes sexuelles de la maison du Chemin de Jade Secret. Alors que Violet et sa mère, Lulu Mimi étaient sur le point d’embarquer pour San Francisco, pour retrouver le fils de Lulu, kidnappé à sa naissance, les deux femmes se retrouvent séparées. La cause ? C’est Fairweather, un amant de Lulu, qui est à l’origine de cette séparation. Le but ? Revendre Violet comme fille vierge à une maison de courtisanes, pour se faire de l’argent.

Dans ce monde, où l’argent et le sexe sont rois, les femmes ne sont pas ou que très peu considérées. Elles deviennent plus objet que sujet pensant. Dans Belles de Shangai, attendez-vous à voir une image péjorative des femmes. Elles sont données à voir comme de simples objets sexuels. Elles ne maîtrisent pas leurs sentiments et se laissent emporter par ceci. Les ruses qu’elles emploient pour tromper les hommes ne font que se retourner contre elles ; de sorte qu’elles se retrouvent duper aveuglément par les hommes.
Tandis que les hommes dominent la société ; ils sont riches, intelligents, écoutés et libres.

Dans ce livre, il y a également tout un pan d’oppositions entre les natifs et les étrangers. Violet, qui est née d’une mère Américaine et d’un père Chinois, continue à être vue comme une étrangère. Des traits de caractéristiques qui collent encore à la peau des chinois de notre époque moderne. En lisant ce livre, on découvre les moeurs des asiatiques, les us et coutumes qui ont façonnées et/ou qui façonnent encore leur quotidien. C’est passionnant !

Mais Belles de Shangai, c’est avant tout une épopée sentimentale, dans laquelle les femmes tentent de trouver leur place au sein de la société et au sein du coeur des hommes. Elles vont affronter des épreuves tragiques – la mort d’un être cher, la souffrance d’une séparation forcée -, mais vont continuer à se battre et à vivre. J’admire les protagonistes de ce livre ; elles sont des femmes fortes et conquérantes, qui ne se laissent pas acabler par la vie et ses tourments, mais qui luttent pour se soustraire à leur destin.

Plongez dans l’univers intimiste des courtisanes Shanganaises des années 1900. Suivez les vies trépidantes de deux protagonistes : la mère et la fille, séparées de force par un truand. C’est poignant ; pour sûre, vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture !

 

Ma note : 6,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Belles de Shangaï »

  1. Ping: T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s