Littérature jeunesse

Tous nos jours parfaits

Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven
377 pages, éditions Gallimard jeunesse

 

Résumé : Quand Violet Markey et Thedore Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante, l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Extraits :  « – […] C’était ma meilleure amie.
– Je n’en ai jamais eu. C’est comment ?
– Je ne sais pas… C’est quelqu’un avec qui tu peux être toi-même, à qui tu peux te montrer sous ton meilleur jour, ou le pire. Même si on se dispute, même si on est furax l’un après l’autre, ça ne veut pas dire pour autant qu’on n’est plus amis.
 »
« Il faut vivre ta vie en faisant en sorte de ne jamais être désolée. Mieux vaut faire ce qu’il faut dès le départ, pour n’avoir à s’excuser de rien. »

Mon avis :  Tous nos jours parfaits est extrêmement déroutant. Un livre-ovni original, au sujet poignant et à l’histoire émouvante.
J’essaie de limiter au maximum le nombre de spoilers, mais je ne vous garantis pas de dévoiler des pans infimes de dénouement.

Theodore Finch et Violet Markey se rencontrent sur le toit-tour de leur lycée, alors que les deux adolescents avaient de nombreuses pensées suicidaires. En effet, Violet a perdue sa soeur dans un accident de voiture il y a quelques mois de cela, alors qu’elle-même s’en est sortie. De son côté, Theo est un garçon incompris, souvent rejeté et traîté de « Fêlé » par les autres lycéens. A cet instant précis, Theodore sauve in extremis Violet de la catastrophe. Or, les autres lycéens pensent que c’est l’inverse (Violet qui sauve Theo), au vue de la renommée peu flatteuse du jeune homme. Depuis ce fameux jour, les deux adolescents se cherchent, traînent ensemble, discutent, rigolent… ils essaient de redonner un minimum de sens à leur vie.

Violet et Theo sont deux personnages à la personnalité atypique. Ils cachent tous les deux un mal qui les ronge. Derrière l’air badin de Theo, sous les sourires de Violet, se cachent un coeur vidé ; autant émotionnellement que physiquement. Violet n’arrive pas à faire le deuil de sa soeur, avec qui elle partageait tout. Elle s’en veut terriblement de sa mort, allant même jusqu’à penser qu’elle en est la principale cause. Theo, lui, est un jeune homme solitaire, isolé, incompris, autant par ses amis que par sa famille. Son père, très violent avec Theo quand il était plus jeune, a quitté sa mère pour une autre famille. Sa mère ne s’en remet pas. Le manque d’attention, le peu d’amour qu’il reçoit, le sentiment d’être en trop, de se sentir inutile à tous, hantent les pensées du jeune homme.

Pendant un temps, la rencontre de Violet et Theo va permettre de créer un équilibre parfait entre les deux personnages qu’ils incarnent. Seulement voilà : Violet réapprend peu à peu à vivre, grâce au contact quotidien de Theo dans sa vie, tandis que ce dernier pense de plus en plus à la mort.

En définitive, Jenniver Niven lance un appel d’espoir. A travers l’exemple de Violet, qui s’est ouverte au monde, qui a acceptée l’aide de personnes extérieures, elle recouvre goût à la vie. En revanche, comme contre-exemple, Theodore, refermé sur lui-même, intériorisant toutes ses pensées, il endure seul les terribles obstacles que la vie lui réserve.
Un ouvrage bouleversant au plus au point. L’auteure nous fait ici une leçon de morale, elle nous incite à l’écoute, à la compréhension de l’autre, à l’extériorisation. Mais elle nous donne également une leçon de vie, en nous montrant que malgré la mort, une reconstruction après la perte de l’être cher est toujours possible. La mort n’arrête pas la vie. Violet l’a bien vue : alors qu’elle ne croyait plus en rien, Theodore a réussi à lui redonner le sourire et à lui offrir de nombreux jours parfaits.

Ne vous laissez pas duper par le titre optimiste de cet ouvrage. Bien au contraire, Tous nos jours parfaits est un roman émouvant, aux personnages poignants et aux paroles déchirantes. Un livre tout en émotions…

 

Ma note : 7,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Tous nos jours parfaits »

  1. Ping: N

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s