Littérature jeunesse

Ma vie toute pourrie

Ma vie toute pourrie de Jenny Smith.
280 pages, éditions Nathan, à 14,50 €

 

Résumé :Je m’appelle Sam Wallis, j’ai 13 ans, et aujourd’hui, ma vie est… toute pourrie. Gemma, ma meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres.
Avec elle, je rigolais, je faisais des listes de « points positifs/ points négatifs », et j’assumais mes sweats roses avec des chevaux.
Maintenant qu’elle est partie, tout ce que je faisais me semble nul et puéril et j’en arrive à me demander si ce n’est pas moi qui suis nulle et puérile.
Surtout depuis que je me suis ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu’il m’avait souri (!!!) Bref, je vous l’avais bien dit, ma vie est toute pourrie…

Extraits :  « C’est tellement plus facile de rester soi-même ! Finalement, c’est de loin le meilleur conseil que j’aurais à donner. »
« C’est un des grands dangers d’avoir une amie superbe, et c’était difficile de ne pas le remarquer : ses innombrables admirateurs vous considèrent uniquement comme une source d’information. »

Mon avis : Décidément, les éditions Nathan publient, certes, des livres dirigés en parti vers les plus jeunes, mais des livres qui font sourire et donnent la pêche ! De plus, les couvertures attirent l’oeil et sont toutes très originales. Je n’ai jamais été déçue par ces couvertures-ci. Même si les livres des éditions Nathan ne sont pas souvent des coups de coeur, je passe à chaque fois de très bons moments en leur compagnie.

Dans ce livre très moderne, nous pouvons suivre la vie d’une jeune fille de 13 ans, une vie tout à fait banale, mais qu’elle qualifie de « pourrie ». Car depuis le début de sa meilleure amie Gemma, Sam se sent perdue et seule. C’était sans compter sur l’arrivée de Cat, une de ses amies d’enfance, et sur un mystérieux jeune homme, David. Attirée dès le premier regard par David, Sam va très rapidement se rendre compte que Cat et David sont amoureux… ou pas !

De la fraîcheur, de la bonne humeur et une bonne dose de délires peuplent ce roman.
L’héroïne est une petite bombe atomique (au sens propre du terme), qui court partout, ri de tout, s’occupe tout le temps ; elle ne s’arrête jamais ! Cette énergie lui vient probablement de sa mère, qui s’affaire chaque jours à la maison. Par contre, son frère Ryan a hérité de son père, qui lui, ne participe à aucune tâche ménagère et ne lève pas le petit doigt pour aider… alala, ces hommes !
Le peps et l’humour qui se dégage de cette jeune fille font plaisir à voir. Elle aime la vie, et ça se voit !
D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé voir sa métamorphose au fil des pages. On voit que cette histoire l’a grandi, et qu’elle est devenue beaucoup plus mâture qu’elle l’était au début.

Ensuite, concernant l’histoire principale, je trouve qu’elle était assez banale… deux jeunes adolescents tombent amoureux… m’ouais. Mais en fouillant en profondeur dans le coeur de l’histoire, on peut découvrir pleins de petits thèmes, des bribes de sujets, sur lesquels l’auteure ne s’est pas forcément attardée.
On a, comme sujet secondaire, l’exemple concret que « la distance ne signifie rien quand quelqu’un signifie tout pour vous« . Les deux meilleures amies sont séparées, mais elles ne s’oublient pas, elles parlent presque chaque jours ensembles, et se racontent leurs journées respectives. Cette amitié, au delà des kilomètres est une réelle preuve de la fidélité de l’amitié, et illustre bien la citation citée précédemment.
Jenny Smith aborde aussi l’influence que peuvent avoir les jeunes entre eux (comme Cat sur Sam, qui, involontairement, lui oblige à porter les mêmes tenues vestimentaires qu’elle), et la cruauté que certaines personnes peuvent avoir vis-à-vis des handicapés (un sujet peu décrit dans le livre, mais qui est évoqué simplement). Enfin, elle parle des thèmes basiques, comme la jalousie, l’amour, la musique…

J’ai particulièrement apprécié les statuts Facebook postés à la fin de chaque chapitres. Ces statuts donnent un regain de modernité à l’histoire, et en plus, ça ne fait qu paraître l’histoire encore plus réelle qu’elle ne l’est déjà.
Les petites listes de Plus et de Moins rédigées par Sam sont sympathiques à découvrir. Ça donne une touche d’humour au récit, qui est très agréable.

Vous l’aurez compris, Ma vie toute pourrie est un livre pour les adolescents, qui se lit très vite, et qui aborde de nombreux points dans la vie des jeunes. Sans être très recherché, ce livre est néanmoins intéressant et fait passer un bon moment. Même si l’histoire va rapidement disparaître de ma mémoire, je me souviendrais de cette charmante héroïne, qui m’a beaucoup amusé.

 

Ma note : 6,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Ma vie toute pourrie »

  1. Ping: S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s