Littérature française·Roman

Le bonheur commence maintenant

Le bonheur commence maintenant
de Thomas Raphaël
523 pages, éditions Flammarion, à 19,90 €

Résumé : Le manuscrit de Sophie a été refusé partout.

Un jour, miracle, on lui propose d’en faire un film.

Mais Lucas Gardel, le réalisateur, pose une condition : Sophie doit devenir sa directrice artistique. A t-elle l’expérience nécessaire ? Pas de problème, répond Sophie, qui n’a jamais mis les pieds sur un plateau de cinéma.

La voilà à Paris avec Julien, son neveu, et Mélanie, leur colocataire. Eux, dans la vie, personne ne les a jamais aidés. Ensemble, ils décident qu’ils ont le droit de forcer le destin. Une directrice artistique qui n’a jamais touché une caméra. Une apprentie journaliste infiltrée. Et un étudiant amoureux de son professeur. Oui, il existe des raccourcis vers le bonheur. Mais la route risque d’être un peu plus cabossée.

Et cette ombre qui plane sur eux ? Quand le vent se lève, bonne ou mauvaise fée, Joyce Verneuil n’est jamais loin….

Extraits :  « Il y avait lui, il y avait moi. La routine a effacé le nous. »
« Il y a tant de paramètres, tant de pièges, et le destin prend tellement de plaisir à nous fabriquer des fausses joies. La méfiance, décidément, était la seule stratégie.« 

Mon avis : Au premier coup d’oeil, Le bonheur commence maintenant ressemble à un gros pavé qui pourrait rebuter les lecteurs les moins téméraires. Je vous rassure, les pages défilent à une allure folle, je n’en reviens toujours pas d’avoir lu un aussi gros livre en si peu de temps…

A la suite de La vie commence à 20h10 (mais qui peut se lire indépendamment, sans nécessairement avoir découvert ce premier « tome »), Le bonheur commence maintenant reprend néanmoins les mêmes personnages de l’histoire du précédent roman.
Sophie, à la suite de l’échec de l’édition de son roman, a perdu espoir depuis bien longtemps, et refuse d’entendre parler encore une seule fois de son roman. Mais un jour, alors qu’elle ne s’y attendait nullement, Lucas Gardel, un réalisateur très connu, lui propose de faire de son roman un film. Sophie accepte avec joie, mais Lucas pose une seul condition : elle ne doit pas faire publier son roman. Suite à cette proposition, elle prend l’initiative de partir s’installer en collaboration avec Julien, son neveu homosexuel, et Mélanie, une pigiste au journal La semaine. Le tournage commence quelques semaines plus tard, et Sophie apprend lentement (et difficilement), ce nouveau métier de directrice artistique…

Un livre qu’il est impossible de quitter avant la fin. J’ai passé un agréable moment de détente aux côtés des différents personnages. Ils m’ont fait beaucoup rire, parfois ils m’ont émus ou attristés…

Sophie est son courage, son envie de faire, de prouver à tous, mais surtout à Marc qu’elle peut faire quelque chose de sa vie, seule, sans aides quelconques.
Julien est son côté amoureux désespéré, prêt à faire des folies pour attirer le regard de la personne aimé. Au fil des pages, j’ai trouvé que sa confiance en lui commençait à s’accroître… c’est une bonne chose : peut-être grâce au sport qu’il a commencé à pratiquer, ou seulement à l’aide de son superbe livre du séduction…
Et Mélanie, petite bonne femme sûre de ses choix, qui est prête à foncer et faire n’importe quoi pour réussir enfin à son but ultime.

Des personnages attachants, très différents les uns des autres. Ils vivent leurs vies chacun de leurs côtés, en ce croisant certaines fois (normal, ils cohabitent !). J’ai beaucoup aimé le fait de les voir simultanément, puis ensemble, soudés, et réunis face aux malheurs qui les frappaient.

En même temps, Thomas Raphaël présente un peu l’aspect des tournages de films, la difficulté et le temps qu’il faut passer pour réussir à obtenir seulement une séquence. C’est un milieu assez fermé, qui nécessite de la patience, de la coordination, et de la volonté.
Thomas Raphaël sait vraiment manier son sujet : les chapitres s’enchaînent, et on ne s’ennuie pas, bien au contraire, vers la fin, les petits moments de suspenses sont parfaitement agréables.

A tous les gens stressés, ceux qui veulent passer un bon moment sans prise de tête, ce roman est fait pour vous ! Avec un mélange d’humour, d’émotion et de suspense, Le bonheur commence maintenant à tous les ingrédients pour plaire.

Ma note : 8,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Le bonheur commence maintenant »

  1. Ping: R

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s