Littérature jeunesse

Journal d’une toquée

Journal d’une toquée de James Patterson
et Lisa Papademetriou
253 pages, éditions Hachette romans, à 13,90€

 

Résumé : Moi, Margaret Clarke, je repars de zéro, entièrement de zéro, grâce à ce journal. Autant être franche avec vous, je me suis lancée dans l’écriture sur les conseils de ma psy. Et la conclusion c’est que je ne suis pas plus cinglée que la plupart des ados que je connais. Je suis juste furax. Surtout après ma mère. Qui a disparu un mardi après-mid, sans mot ni bisou. Si voulez en savoir plus…

Extraits : « Le monde est étrange et beau, même si je ne suis pas sûre de très bien le comprendre. »
« – Tout va bien ? demande La-tronche qui surgit à son tour. En quel honneur ce câlin collectif ?
Sans attendre que quelqu’un lui réponde, elle pose son plateau et nous serre contre elle. Voilà pourquoi j’aime mes amis. Parce qu’ils n’ont pas peur de former une grosse boule de tendresse humaine au beau milieu de la cafète, même si ça attire les regards.
 »

Mon avis : Si vous recherchez un roman jeunesse sympathique à lire et agréable à regarder : emparez-vous de Journal d’une toquée ! Avec ses personnages adolescents facilement identifiables aux lecteurs, ses stéréotypes concernant la jeunesse et les somptueux dessins de Keino qui illustrent le texte, les 12-17 ans devraient adorer ce livre.

Présenté sous la forme du journal intime de l’héroïne, Margaret Clarke, dit Cookie, Journal d’une toquée retrace avec de nombreux détails, les principaux événements qui ont bercés sa vie de lycéenne, ainsi que son quotidien original en dehors de l’école. Le tout entouré de sa bande de meilleurs amis, surnommés les Débiles-en-folie, des personnages plus excentriques les uns que les autres.

Il faut savoir que dans ce livre, tous les personnages sont stéréotypés. Mais, l’exception à la règle est l’héroïne elle-même, personnage à part entière, qui sort complètement du lot. Avec un style vestimentaire particulier, une maturité hors du commun pour son âge, tout un tas d’idées saugrenus et une histoire personnelle déroutante, on peut facilement dire qu’elle se situe en marge des adolescents dits « normaux » de son âge. C’est une jeune fille très intelligente, bourrée d’imaginations, qui s’évertue à se raconter maintes histoires fantastiques et à rêver de personnages romanesques à longueur de journée. Qualifiée de « folle », elle n’en reste pas moins lucide sur les tragiques événements qui surviennent dans sa vie – comme la fuite de sa mère, ou la mort subite de sa mère adoptive. Outre Cookie, on retrouve des bandes d’adolescents de tous genres : les Gothiques, les Teigneux, les Hippies, les Barbies… Avec une seule bande qui ne se fond pas dans la masse : celle des Débiles-en-folie, avec des membres hétéroclites – un beau goss croyant en Dieu, une bombe atomique, une jeune adolescente ronde, un garçon aux nombreux boutons d’acnée… Mais l’amitié est plus forte que la différence physique, ce qui rend cette bande de copains soudée et touchante.

Nous suivrons donc les aventures de Cookie et ses amis. Entre fous rires, larmes, peur et excitations, le lecteur n’est pas au bout de ses surprises. Il faut dire qu’avec une bande pareille, les journées ne doivent pas être monotones et de tout repos, bien au contraire ! James Patterson et Lisa Papademetriou mettent en évidence les stéréotypes des adolescents-lycéens (les élèves séparés en bande, les bagarres dans les cantines, les bals de fin d’année, les amours entre amis), tout en grossissant les traits, et en y ajouter une dose d’humour supplémentaire. Plutôt pas mal réussi…

Je tiens à souligner également l’incroyable dextérité des coups de crayons de Keino, qui a sût faire prendre vie aux mots écrits sur le papier. Des dessins fidèles au contenu du livre, réalisé avec foultitude de détails, qui permettent d’animer encore plus la narration.

Je le conseille aux adolescents désireux de passer un agréable moment en compagnie d’une héroïne surprenante et totalement excentrique. Personnellement, je me suis laissée bercer par le récit…

Ma note : 6/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Journal d’une toquée »

  1. Ping: P

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s