J’ai 18 ans, et 40 ans que je t’aime

J’ai 18 ans, et 40 ans que je t’aime de NodareKaterine.
225 pages, éditions Amalthée à 18,50 €
Résumé : Et si vous pouviez refaire votre vie ??…
Et si vous retrouviez votre grand amour ??…

Enfants de l’Essone, nés en 51/52, les auteurs Nodar et Catherine (NODAREKATERINE) ont égrené leur palpitante carrière dans l’enseignement, le management, le développement personnel, le coaching privé, la publicité, l’écriture… Entre Paris, Aix en Provence, PACA et Midi Pyrénées… sans jamais se croiser, et pourtant !

C’est l’après-Mai 68 au lycée de Corbeil-Essonnes.
Application de la libre expression, la vie « c’est cool » entre le plaisir des cours et l’ambiance enfumée des cafés.

De l’Oasis au Royal, c’est gauloise verte et jambon beurre, et Nous et Nous… beaux et amoureux fous.

Quand soudain, ARRET SUR IMAGE !

Février 1970, gare ed Ris Orangis.
Culpabilité, secret.
Contraints de marcher dans une vie qui n’était pas la leur.
A essayer de construire un autre avenir que le leur…

40 ans après, les auteurs, Nodar et Catherine lèvent enfin le voile sur leur secret…

…Qui n’a jamais rêvé du grand Bonheur avant de mourir ?

Extraits :  « On masque son chagrin en se composant un personnage positif… »
« Il est des moments où, lassé de vous poser la sempiternelle question du bonheur, vous finissez par penser que ça n’existe pas, juste un truc inventé par les hommes ou les dieux pour vous faire avancer… comme la carotte l’âne ! »

Mon avis : Une histoire d’amour touchante, mais ennuyante, malgré le côté « fantastique » et époustouflant des retrouvailles.

Nodar et Katerine se sont connus à l’âge de 18 ans, dans le lycée de Corbeil-Essones. Ils ont eu un coup de foudre instantané. Dès que leurs regards se sont croisés, ils savaient d’avance qu’ils ne pourraient à l’avenir plus se séparer. Malheureusement, Katerine se voit changer d’établissement, et est dans l’obligation de quitter Nodar, à regrets. Ils continuent à vivre leur vie, séparement, mais en gardant toujours en mémoire le souvenir de l’autre.
Mais 40 ans plus tard, Katerine décide de rechercher Nodar sur le site très connu « Copains d’avant ». Et… surprise ! elle le trouve. Elle décide donc de lui envoyer un message, avec le fol espoir qu’il se souviendra d’elle, mais en sachant très bien qu’il a dû fonder une famille depuis très longtemps. S’ensuit des bons moments de retrouvailles, et l’amour, l’amour, l’amour…

L’histoire dans l’ensemble était mignonne, assez touchante, très fleure bleue. Nodar et Katerine racontent sans pudeur leur histoire d’amour, et dévoilent à tous l’extraordinaire parcours de leur couple hors du commun, très original.

On ressent à travers les lignes le bonheur qui les unis désormais, et tout l’amour qu’ils se portent mutuellement. On a l’impression qu’ils sont restés de grands enfants, des ados, des jeunes de 18 ans, comme lorsqu’ils se sont rencontrés.

L’idée d’écrire que ce couple a eut d’écrire ce livre ensemble est vraiment génial. On y découvre le point de vu de chacun, leur vie individuellement (enfin, pas beaucoup, mais un minimum, surtout lorsqu’ils parlent de leur jeunesse), ainsi que la vie qu’ils mènent éloignés l’un de l’autre, en correspondant par mails. Très bonne idée d’avoir les deux opinions dans un seul et même livre…

Malheureusement, je me suis très vite ennuyé au fil de ma lecture. L’histoire parle d’amour, que d’amour, on se perd en longueur. L’écriture est plate, terne, heureusement qu’il y avait souvent des phrases et mots en gras, sinon, je me serais vite endormie. Les messages/textos sont presque tous identiques, rien ne relève le récit ni ne donne envie de lire le livre jusqu’à sa fin.

Si vous aimez vraiment les grandes histoires d’amour, et le Bonheur avec un grand B, ce livre est fait pour vous.

Ma note : 3/10

Une réflexion sur “J’ai 18 ans, et 40 ans que je t’aime

  1. Pingback: N

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s