Fantastique·Littérature jeunesse

Forgotten

Forgotten de Cat Patrick
300 pages, éditions La Martinière Jeunesse, à 13,90€

 

Résumé : Chaque nuit, la mémoire de Lili Lane s’efface. À son réveil, tout ce qu’il reste est un petit mot, écrit de sa main, lui relatant les événements de sa journée précédente. La vie de cette jeune fille de 16 ans est rythmée grâce à ces petits papiers, par le lycée et par son petit ami dont elle oublie chaque jour le nom. Lili Lane est hantée par des cauchemars d’un passé qu’elle ne comprend pas et par des visions de l’avenir qui l’effraient. Y aurait-il un lien entre toutes ces visions ?
Lorsqu’elle découvre que Luke, son petit ami, en sait plus long qu’il ne le dit et que sa meilleure amie court un danger que seul son étrange don de voyance lui permet de combattre, Lili réalise qu’il est temps pour elle d’en apprendre un peu plus sur son passé… pour ne pas mettre son propre avenir en péril.
En démêlant tous les indices, flashbacks et visions toujours plus troublantes, Lili Lane verra peu à peu surgir l’image d’une tombe. Quel est donc cet être cher qui a disparu ? Parviendra-t-elle, au fil de son enquête, à découvrir l’origine de son traumatisme, à savoir qui elle est et vivre normalement ? Pour cela, il lui faudra mener l’enquête jusqu’au bout.

Extraits : « A mon avis, le paradis et la réincarnation sont des moyens de nous rassurer sur ce qui arrive à l’âme des morts. »
« Dans la vie, la plupart des drames finissent par se résoudre, d’une manière ou d’une autre, même si ça met du temps. C’est en me raccrochant à cette idée, à la perspective qu’un jour les choses se résolvent, que j’ai réussi à traverser ces années difficiles. »

Mon avis : Subtile lecture, bourrée d’originalité, que j’ai pleinement appréciée réaliser en lecture commune avec Crazy-Summarisings. Acheté à moindre coût dans une brocante l’année passée, j’attendais le moment adéquate pour débuter ce mystérieux roman psychologique, qui se révèle contenir une foule d’énigmes philosophiques à développer.

Lili Lane, étudiante en première dans un lycée américain, souffre d’un drôle de phénomène, qui l’empêche de se souvenir du passé. En revanche, l’avenir lui est clairement accessible, et se déploie majestueusement sous ses yeux.
A la seule évocation de cette pathologie fictive inventée par Cat Patrick, le lecteur ne peut qu’être tenu en haleine, et interrogatif quant au réel déroulement du quotidien de la jeune femme. L’auteure nous dévoile posément les contraintes de cet étrange phénomène qui modifie considérablement la vie de Lili. Les explications peuvent sembler réalistes, mais mis en situation, elles le deviennent beaucoup moins, comme si Cat Patrick s’était contentée de son idée de base, sans penser aux conséquences qui s’en découleraient. Malgré les mémos écrits la veille au soir, comment Lili peut-elle réussir à se souvenir de la parole ? de son identité ? du sens de la vie ? Forgotten aurait davantage dû se nommer « half forgotten ». La conception était ambitieuse, mais tristement incomplète.
Néanmoins, mû par la curiosité de l’origine de l’oubli, nous continuons savamment notre lecture, avec la secrète espérance d’en découvrir bien plus.

Mais une intrigue secondaire, bien plus ordinaire, s’immisce étroitement en plein coeur de la première. Que serait un roman jeunesse sans sa petite romance idéale, qu’accompagne un archétype d’échalas brun fougueux ? Sans surprise, notre héroïne noue très rapidement des liens d’amour envers ce garçon sorti d’on ne sait où. Leur histoire très banal n’apporte que très peu de chose au thème initial présenté par l’auteure, mais permet certainement de meubler un minimum les pages de son livre.

Hormis notre protagoniste féminine, l’intégralité des personnages secondaires sont de pures stéréotypes américains fictifs ou réels, que l’on trouvent dans pratiquement la totalité des romans. Seule particularité de Lili, sa mystérieuse amnésie, qui la propulse au rang d’héroïne singulière et visionnaire tout en gardant son côté adolescente capricieuse et peu mature.

La trame de l’histoire est partiellement bien trouvée, le rythme est régulier et cadencé. Les rebondissements se succèdent, l’histoire n’est pas assommante, mais manque cruellement de solide contenu.

En cherchant plus profondément dans la psychologie des personnages et dans les idées lancées par l’auteure, on peut découvrir un réel questionnement sur l’essence du temps, qui tire inexorablement vers un problème philosophique. A en croire le déroulement de l’histoire, Cat Patrick nous incite à vivre intensément l’instant présent. Le temps s’écoule, nous traverse, sans interruption possible, et tout présent ne devient plus que passé. Un passé facilement oubliable, que les souvenirs ne peuvent ranimer entièrement. Mais à travers la physionomie de son héroïne, l’auteure nous invite à nous interroger sur la prédestination de la vie, sur le déroulement temporel et sur l’existence elle-même. Tant de questions dont les réponses sont multiples, ou au contraire, bien trop peu réaliste.

Malheureusement, le dénouement du livre fait rapidement retomber l’ambiance sombre qui commençait à percer. Un sentiment de malaise s’est insinué en moi, comme si la fin n’était pas complètement bien pensée et réfléchie, bâclée et rapidement terminée. Cat Patrick n’a pas répondue aux nombreuses attentes que je plaçais dans son roman, en revanche, j’ai pu passer un sympathique moment à décortiquer sa protagoniste.

Légère et fluide, l’écriture de l’auteure est agréable à découvrir. Dans son roman jeunesse, elle narre non seulement une romance idyllique de jeunes adolescents, mais cache surtout, entre les lignes de son récit, de vraies problématiques sur l’existence et le déroulement du temps.

 

Ma note : 5,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Forgotten »

  1. Ping: P

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s