Littérature jeunesse

Eh bien, dansez maintenant !

Eh bien, dansez maintenant !
de Béatrice Nicodème
153 pages, éditions Nathan, à 5,50€

 

Résumé : Vaux-le-Vicomte, 1661. Le château tout entier s’affaire pour préparer la fête somptueuse que Nicolas Fouquet, surintendant du Roi, veut donner en l’honneur de Louis XIV. Dans cette effervescence, la jeune Perrette ne parvient pas à parler à Fouquet ; pourtant, elle doit lui remettre de toute urgence un message secret de la plus haute importance ! Heureusement, dans sa déconvenue, elle croise le chemin de La Fontaine, proche du surintendant, qui veut bien se charger de cette mission. Mais Perrette découvre que le message a disparu…

Extraits :  « On pourrait écrire une fable sur ces personnes qui vivent toujours dans l’avenir au lieu de prendre soin du présent. »
« Il a les cheveux roux, un long nez pointu et l’air futé. « On dirait un renard », songe Perrette. C’est plus fort qu’elle, tous les humains lui rappellent presque tous des animaux. Sa mère, avec son visage large, ses gestes élégants et sa gourmandise, lui fait penser à une chatte. Et l’aubergiste, qui bavarde sans arrêt en faisant des gestes et n’a pas son pareil pour rouler ses clients, ressemble un peu à un singe. »

Mon avis : Si vous suivez mon blog et mes chroniques régulières, vous aurez sans doute remarqué que j’aime particulièrement lire les petits livres historico-culturels des éditions Nathan. En plus d’être adaptés au programme de français du collège, ces livres lient fiction et histoire littéraire à travers un récit léger et simpliste à lire.

Eh bien, dansez maintenant ! n’échappe pas à la règle. L’histoire se déroule au XVIIème siècle, à Vaux-le-Vicomte, où Nicolas Fouquet, le surintendant du roi, à décider d’organiser une grande fête. Mais voilà : la mère de la jeune Perrette lui a confiée une lettre à remettre au surintendant, dans laquelle un avertissement a été rédigé : quelqu’un veut empoisonner le surintendant ! Alors qu’elle cherche à approcher Nicolas Fouquet pour lui remettre la lettre, elle va croiser le chemin de Jean de la Fontaine, à qui elle va confier la mission d’approcher le surintendant à sa place.

Les personnages historiques célèbres ne manquent pas. Il y a tout d’abord Jean de la Fontaine, grand fabuliste du XVIIème siècle. Béatrice Nicodème va faire de nombreuses références à ses fables, en réécrivant quelques morales à sa manière. Toujours dans les grands auteurs littéraires, vous ne serez pas étonnés de croiser Molière ou encore Racine. J’ai été ravie de découvrir les liens qu’entretenaient les grands auteurs avec l’autorité (La Fontaine s’est retrouvé au service de Fouquet, chose que je ne savais absolument pas). C’est d’ailleurs la promiscutié des auteurs avec les politiques qui vont leur inspirer leurs plus grandes oeuvres.

Comme je vous le disais, l’auteure lie fiction et historicité, en proposant un dénouement qui s’est réellement déroulé. Louis XIV soupçonne Nicolas Fouquet de malveillance et détournement de fonds, il le fait arrêter, et lui ordonne la prison à vie.

Pour ce qui est du personnage de Perrette, je l’ai beaucoup aimé. Cette jeune fille, tout droit venue de l’imagination de l’auteure, va permettre aux lecteurs de s’identifier à elle et de rencontrer, par son biais, les plus grandes figures du XVIIème siècle. Quel bonheur que de pouvoir discuter avec La Fontaine (qui n’était, à ce moment-là, pas encore connu pour ses somptueuses fables).

Cet ouvrage est finement raconté, avec beaucoup de finesse et de simplicité. L’auteure fait naître un équilibre parfait entre fiction et historique, si bien que des faits réels nous sont insufflés sans qu’ils soient pénibles à retenir. Tout en douceur, Béatrice Nicodème nous raconte la dernière grande fête donnée avec passion par Nicolas Fouquet en l’honneur de Louis XIV, celui-là même qui le condamnera pour le restant de ses jours. Un livre très bien écrit et très intéressant, que je recommande vivement !

 

Ma note : 7/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Eh bien, dansez maintenant ! »

  1. Ping: N

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s