Roman policier et polar

Cette nuit-là

Cette nuit-là de Chevy Stevens
397 pages, éditions l’Archipel, à 22€

Résumé : Adolescente, Toni Murphy a une vie compliquée entre un petit ami, Ryan, qu’elle adore, des parents avec qui la relation est conflictuelle et des camarades de classe qui lui mènent une vie d’enfer.
Sa vie tourne au cauchemar quand sa sœur cadette est assassinée une nuit d’été. Toni et Ryan sont reconnus coupables de meurtre et envoyés en prison.
Aujourd’hui âgée de 34 ans, Toni se retrouve en liberté conditionnelle. De retour dans sa ville natale, elle essaie de reprendre une vie normale.
Mais rien n’est facile. Elle a interdiction de revoir Ryan, sa mère doute de son innocence et le groupe de filles qui lui a mené la vie dure au lycée la harcèle de nouveau.
Surtout, Toni prend conscience qu’elle ne pourra tourner la page tant qu’elle n’aura pas découvert la vérité. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?
Mais la vérité a un prix…

Extraits : « Tonie, ma chérie, tu n’as rien compris. Ce n’est pas la mort qui est pénible. C’est la vie. »
« Un jour, j’ai pris conscience que toute cette haine que je trimbalais ne faisait pas avancer le schmilblick. On fait tous des conneries, et plus tu t’en veux au fond de toi, plus tu fais du mal aux autres. »

Mon avis : Enfin un bon thriller, digne de ce nom ! Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas goûté à une enquête psychologique éreintante comme celle de Cette nuit-là.

L’histoire débute dans les années 1990, où notre protagoniste, encore au lycée, flirte avec un jeune homme nommé Ryan, est en conflit avec sa soeur Nicole, et détestée par une bande de filles. Un quotidien qui aurait pu paraître banal, si ce n’est qu’un beau jour, lors d’une virée en forêt entre Toni, son copain Ryan et Nicole, cette dernière est retrouvée morte par sa soeur aînée. Tonie et Ryan vont être accusés de meurtre, à cause des témoignages factices de la bande de filles dirigée par Shauna. Mais le couple a toujours nié leur innocence. Personne ne les a cru, même pas leurs propres parents. Trente ans après, lors de leur sortie de prison, ils sont déterminés à prouver leur innocence en découvrant le réel coupable du meurtre.

Je vous garantis que ce thriller comporte tous les bons ingrédients qui font d’un thriller un bon thriller. Une atmosphère sombre, pesante et oppressante. Une étrange affaire de meurtre. Une enquête comportant bien des zones d’ombres. Un milieu carcéral décrit d’une manière cruelle et fortement réaliste. Autant dire que vous allez sans conteste passer un superbe moment de lecture.

Concernant notre héroïne, on peut clairement voir une métamorphose flagrante vis-à-vis de sa personnalité. D’une jeune fille traumatisée, incrédule, naïve, assez timide, qui ne cherche pas les problèmes, elle se transforme radicalement en cotoyant les aprêtés de la vie en prison. Dans un monde cupide, où la violence est reine, Tonie va devoir se montrer forte et solide, s’imposer, se faire sa place et survivre aux dures lois de la vie carcérale. Sa force de caractère va lui attirer des ennuis, qu’elle écartera de manière intelligente. Elle va se faire des amies et des ennemies, tantôt respectée, tantôt bafouée. La prison va changer sa vie, sa vision de la vie et sa personnalité. Une héroïne au grand coeur que j’ai beaucoup aimé, même si parfois, elle faisait preuve d’un sérieux manque de confiance en elle, d’une perte d’autorité, et se faisait passer pour une figure trop passive.

Comme vous l’aurez compris, ce livre aborde le thème de l’harcèlement moral. Tonie est martyrisée par Shauna – personnage détestable, égocentrique, jalouse et possessive, que je n’ai pas pu encadrer de tout le roman – et sa bande dès les années lycées et l’auteure Chevy Stevens va montrer les limites de l’harcèlement scolaire et les pires conséquences qui puissent en découler. Un sujet noircit et caricaturé, mais qui reste très réaliste dans son ensemble, avec des propos cohérents, quoiqu’assez choquants.

En bref, je vous conseille ce thriller, qui m’a donné quelques sueurs froides. Il n’est pas spécialement original, mais l’histoire est plaisante à lire.

Ma note : 8/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Cette nuit-là »

  1. Ping: S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s