U4 .Koridwen

U4 .Koridwen d’Yves Grevet
397 pages, éditions Syros et Nathan, à 16,90€

 

Résumé : Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l’aide d’Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé.
Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d’un long voyage et de mondes parallèles.

Extraits :  « Ma grand-mère m’a toujours enseigné que la vie était précieuse, celle des hommes comme celle des animaux ou même des plantes. On ne peut s’autoriser à la supprimer qu’en cas de nécessité absolue. Elle disait que nous étions les cellules vivantes d’un grand organisme qu’on appelle la Terre, qu’on y jouait tous notre rôle. Je le ressens chaque matin quand je m’occupe des bêtes. Leur chaleur, leur odeur, leurs meuglements, tout semble à sa place. »
« Aurais-je laissé ce Nico se faire lyncher si mon cousin n’était pas rentré dans la bataille ? Lui n’a pas réfléchi. Il est venu en aide à un inconnu sans penser aux conséquences. Est-ce cela le courage ? »

Mon avis :  Vous allez prochainement entendre parler d’U4. U4, c’est quatre romans racontant la même histoire, mais d’un point de vue différent. U4, c’est quatre auteurs différents, deux maisons d’éditions qui se rejoignent, et quatre protagonistes qui passent de personnage principal à personnage secondaire, selon les romans. C’est le phénomène de la rentrée littéraire de septembre prochain… et je peux vous le dire : ça envoie du lourd, comme on dit !

Au XXIème siècle, un terrible virus a éradiqué la moitié de la population existante. Seuls quelques adolescents s’en sont sortis, devant survivre coûte que coûte et essayer d’échapper aux terribles rassemblements militaires, les R-Points. Koridwen, jeune Bretonne, va entreprendre la traversée de la France jusqu’à Paris, suite à un message suspect reçu sur Internet, comme quoi quelqu’un connaîtrait un moyen de revenir dans le passé. Elle est protégée inconsciemment par sa grand-mère, une sorte de sorcière, qui veille consciencieusement sur sa vie et sur celle de son cousin, Max. Tous les deux débarquent la boule au ventre dans un Paris envahi par des forces militaires armées prêts à tirer à tout moment sur tout ce qui bouge. Ils vont devoir attendre une vingtaine de jours avant le rendez-vous final donné par le mystérieux indicateur d’Internet. Entre survie, bagarres et amitiés, le lecteur n’a pas une minute de répit.

Avant toute chose, je tiens à dire que j’adore le concept de U4, que je trouve très novateur. Quatre romans, quatre auteurs différents, quatre protagonistes différents. Mais les quatre protagonistes sont mis en contact dans chacun des romans, pour faire en sorte qu’ils deviennent personnage secondaire dans le roman dont ils ne sont pas héros principal. De cette façon, nous pouvons (re)découvrir l’histoire d’un point de vue différent, dénicher des détails que nous n’avions pas remarqué…

Ensuite, j’ai beaucoup aimé l’histoire en elle-même. C’est une fin du monde moderne, à la limite de la science-fiction. On y retrouve quand même quelques éléments surnaturels, qui ajoutent un peu de magie au récit – comme les pouvoirs magiques de la grand-mère de Koridwen. Mais c’est aussi beaucoup de mystères qui se cachent derrière U4. Par exemple la comptine bretonne que se récite presque continuellement l’héroïne : je me suis à maintes reprises questionnée sur la raison qui la poussait à chantonner cette étrange formule. L’intrigue principale regorge aussi de mystère : un voyage dans le temps et un retour dans le passé ; est-ce possible ?

J’ai beaucoup aimé Koridwen. C’est une jeune fille à l’allure solitaire, très matûre dans son comportement, elle n’hésite pas à venir en aide aux personnes en difficulté. Très courageuse, c’est une aventurière qui brave le danger sans sourciller.
La rencontre de Koridwen avec les protagonistes des trois autres romans de U4 a été assez froide. Yves Grevet reste vague sur la personnalité de chacun des autres héros, nous laissant l’entière surprise de découvrir leur caractère dans le roman qui leur est dédié.

Un roman saisissant, avec une héroïne exceptionnellement touchante. J’ai vraiment hâte de découvrir les autres tomes de cette saga particulière. J’ai tellement bien aimé ce livre que je vais me faire un plaisir de replonger dans l’univers très sombre de U4 !!!

 

Ma note : 8/10
Publicités

Une réflexion sur “U4 .Koridwen

  1. Pingback: G – AnaLire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s