Fantastique·Littérature jeunesse·Roman d'horreur·Saga

Sunshine

Sunshine de Paige McKenzie
299 pages, éditions Hachette, collection Black Moon, à 15€

Résumé : L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisie sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique… Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…

Extraits :  « « Maman, c’est flippant comme maison. »
On est encore dans la voiture et j’en suis déjà persuadée. Même l’allée est flippante : longue et étroite, avec des buissons de chaque côté qui masquent les jardins voisins.
 »
« Maman répète toujours que je suis son soleil. Elle le sent depuis que je suis bébé. C’est pour ça qu’elle m’a appelée Sunshine.« 

Mon avis :  Avant toutes choses, je tiens à vous mettre en garde : ne commencez pas la lecture de ce livre un soir d’orage, isolé dans votre chambre, seul dans votre maison. Vous risqueriez de ne pas fermer l’oeil de la nuit.

Sunshine et sa maman, nouvellement mutée comme infirmière à Ridgemont, dans l’état de Washington, viennent d’emménager dans leur nouvelle maison. Mais dès les premiers instants, Sunshine ne se sent pas à l’aise, dans cette demeure bien trop froide et lugubre. Ses craintes vont se justifier dès la première nuit qu’elle va passer dans la maison : elle va entendre des pas au plafond, va sentir des courants d’air et va même entendre des pleurs d’enfant… Mais sa mère semble complétement hermétique aux récriminations de Sunshine. Sont-elles vraiment arrivées dans une maison hantée ?

Clairement, ce livre fout la froisse. Déjà que d’ordinaire, je suis une grande peureuse, alors je ne vous raconte pas comment j’étais durant ma lecture. Pour un peu, des sueurs froides goûtaient dans mon dos. L’atmosphère créée par l’auteure est vraiment lourde, ce qui ajoute une certaine dose de tension au récit. Les lieux décrits sont effrayants : une maison qui ressemble à un manoir, parcourue de courants d’air, entièrement vide – car la mère et la fille viennent d’emménager -. Une ville qu’on peut appeler « ville fantôme », désertée, avec un brouillard presque permanent qui stagne dans l’air, sans jamais une poussée de soleil. Avouez-le : même avec la seule description du cadre, vous vous sentez mal à l’aise dans cette maison !

Sunshine sera de plus en plus persuadée de l’existence d’un fantôme dans sa maison. Mais quelle personne peut la croire, quand sa mère, elle-même, ne peut pas avaler les révélations de sa fille ? A qui demander de l’aide ?
Heureusement, Sunshine fait la connaissance d’un copain d’école, Nolan, très sympathique, qui va devenir son allié dans la course au fantôme. Nolan révèle à la protagoniste que son grand-père était certain de l’existence de fantôme, mais que tous, sa famille y compris, le prennait pour un déluré. C’est pour cette raison que Nolan va aider Sunshine à prouver que les fantômes existent – et à élimiter celui qui squatte la maison de Sunshine et sa mère.

La première partie du roman – l’arrivé sur les lieux, l’apparition du fantôme -, est incroyablement bien écrite. La peur s’est insinuée dans tout mon être. Or, arrivée à la moitié du roman, je me suis aperçue que la tension électrique qui régnait au début du livre, s’amenuise au fur et à mesure des pages. Ainsi, nous passons d’un thriller paranormal à une histoire fantastique abracadabrante, qui ne m’a pas du tout fait frémir. Grosse déception pour la fin du livre.

Un bon début de roman, qui va faire peur à tous les lecteurs. Dommage que l’intrigue s’essoufle peu à peu… Pour votre information personnelle, ce livre est adapté d’une série diffusée sur Youtube ; les plus courageux pourront aller s’y tâter, moi, je laisse ma place.

Ma note : 5,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Sunshine »

  1. Ping: M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s