Biographie

Napoléon amoureux

Napoléon amoureux de Olivier Miquel
158 pages, éditions Rabelais, à 14,80€

 

Résumé : La carrière de Napoléon doit beaucoup aux femmes. Et d’abord a Joséphine, qui, grâce a ses relations, permettra au petit corse inconnu de devenir maître de la France. Mais il y eu aussi Marie Waleswska, jetée dans le lit de l’empereur par les patriotes polonais, et Marie-Louise, qui aurait pu sauver le régime après l’abdication. Beaucoup lui seront fidèles, et certaines jusque dans l’exil. Car l’époque napoléonienne est aussi une épopée amoureuse…

Extraits :  « Joséphine aime qu’on parle d’elle. En bien ou en mal, elle s’en moque, pourvu qu’on en parle. Elle est à la mode. »
« L’amour est une sottise faite à deux. » Napoléon Bonaparte »

Mon avis :  Après ma lecture coup de coeur de Victor Hugo amoureux de Christine Clerc, me voici lancée dans un nouveau titre des éditions Rabelaix : Napoléon amoureux.

Napoléon, ce guerrier Corse, cet homme puissant, vigoureux et combatif, ce militaire téméraire, cet Empereur provocant, et bien ce Napoléon, oui, Mesdames et Messieurs, a déjà été amoureux. C’est très tôt, à 26 ans a peine, que Napoléon rencontre Joséphine, qui deviendra la femme de sa vie. Il va l’aimer avec force et passion, de tout son corps et de toute son âme. Cet être qu’on croyait insensible a déjà éprouver des émotions amoureuses très fortes.

Olivier Miquel essaie de retracer la vie amoureuse de Napoléon. Il retrace aussi l’histoire de l’Empereur, ses combats, ses conquêtes et son ascension au pouvoir. On découvre Napoléon sous un nouveau jour : celui de mari. On se rend compte que Napoléon aime intensément sa bien-aimée, mais qu’il a tendance à mal l’aimer. Ils finiront par divorcer, en parti à cause de la stérilité de Joséphine, qui ne pouvait donner une descendance à l’Empereur. Par la suite, Napoléon épousera Marie-Louise, une Autrichienne, qui lui donnera son premier fils, baptisé Roi de Rome.

J’ai trouvé que les femmes n’étaient pas représentées à leur avantage dans ce livre – elles sont soumises aux ordres de l’Empereur, utilisées comme femmes-objets pour avoir une descendance. Un cruel manque d’humanité pour un homme, qui, rappelons-le, a contribué à la société en modernisant une grande partie des institutions françaises d’aujourd’hui !

Comme dans les autres ouvrages des éditions Rabelais, ce petit livre est doté d’illustrations de qualité. Toutes les images sont en couleur et montrent tantôt des portraits de femmes, tantôt des représentations picturales de l’Empereur. Nous pouvons même admirer page 92 le célèbre tableau de Goya, Le trois mai 1808 à Madrid, cette toile révolutionnaire que j’affectionne tant.

Malheureusement, j’ai été beaucoup moins emballée par cette lecture que par celle de Victor Hugo amoureux. Victor Hugo est quelqu’un que j’admire énormément, dont je connais presque la globalité de son existence. Contrairement à Napoléon, qui est un personnage mystérieux, que j’avais envie de connaître davantage.

Sans vous mentir, je peux vous dire que j’ai lu l’intégralité de l’oeuvre, mais que certains passages étaient assez flous. Olivier Miquel nous parle comme à des connaisseurs expérimenté de l’Empereur, en citant d’innombrables noms de personnages sortis d’on ne sait où. Tout n’était pas très bien ordonné, ce n’était pas très clair dans ma tête.

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir une facette plus intime de la vie de Napoléon. Néanmoins, j’aurais préféré que le récit soit un petit peu plus développé et décrypté, pour plonger plus intensément au coeur de la vie amoureuse de l’ancien Empereur.

Ma note : 5,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Napoléon amoureux »

  1. Ping: M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s