Roman policier et polar·Thriller

Le passage des ombres

Le passage des ombres de David Moitet
317 pages, éditions City, à 18,90€

 

Résumé : La porte est en dedans. C’est le mystérieux message laissé sur le seuil de la chapelle de Tréhorenteuc, en Bretagne. Aujourd’hui encore, nul ne sait ce qu’il signifie. Sauf, peut-être, Léonard de Vinci… Loin de se douter que cette inscription va transformer sa vie, Thomas Galion, l’ancien flic de la criminelle, profite de vacances bien méritées en mer Rouge avec son amie. Mais leur séjour se transforme rapidement en cauchemar… Qui sont ces hommes, qui les pourchassent ? Y-a-t-il un lien avec la délicate affaire qu’ils viennent de résoudre ? Un chassé-croisé sanglant entre la France et l’Egypte les entraine au-delà de tout ce qu’ils pouvaient imaginer, à la découverte d’un secret précieusement gardé au fil des siècles…

Extraits : « Dans le désert, l’homme n’était qu’un mort en sursis, entouré d’un silence si pesant qu’il en devenait bruyant. »
« Le dicton du paysan le plus simple contient parfois la plus grande sagesse. »

Mon avis : Quelle bonne surprise que de découvrir un très bon thriller né d’une plume française. La couverture et le résumé n’étaient pas très engageants, mais ils dégageaient néanmoins une grande part de mystère qui m’a poussé à découvrir plus en profondeur ce roman.

L’histoire débute sur les chapeaux de roues, avec un début d’action dès les premières pages. De l’action, du mouvement, il y en aura à revendre dans ce livre ; David Moitet ne nous laisse pas une seconde de temps mort, aucun blanc ou passage inutile n’est à démontrer. Chaque fin de rebondissement signait le renouveau d’un second, souvent bien plus spectaculaire, et totalement inattendu.

Les scènes d’actions jouent un bien grand rôle dans la quête initiatique du livre, mais les nombreux voyages où nous entraîne le protagoniste le sont tout autant. De Paris jusqu’en Egypte, de Bretagne aux Etats-Unis, tout s’enchaîne très habilement. Le plus impressionnant qui est également la clé de voûte du récit, repose sur les nombreuses escales en Egypte. Le paysage, décrit avec réalisme, se veut à la fois fascinant mais terriblement terrifiant. Cet immense désert, si vide soit-il, cache néanmoins bien des secrets en son sein… et c’est ce qui excite autant la curiosité des personnages, du lecteur, et de l’auteur lui-même.

Au vu des très nettes descriptions, de la ferveur avec laquelle sont décrits les lieux, le lecteur perçoit immédiatement la fascination de l’auteur vis-à-vis de ce splendide pays qu’est l’Egypte.

Le passage des ombres fait preuve d’énormément de réalisme. Les dimensions des pyramides décrient au cours de l’histoire sont exactes, certains personnages cités, qui jouent un rôle clé dans l’accomplissement du livre, ont réellement existé… proche du thriller historique, il n’en demeure pas moins majoritairement une fiction. Une fiction qui est d’ailleurs assez ardue à comprendre. Certains détails m’ont échappés, je n’ai pas su reconstitué la globalité des lieux ou des événements, mon cerveau n’a pas coïncidé avec les descriptions du livre.

A part ce petit problème, j’ai totalement adhéré. Les personnages gardent un minimum de mystère sur leur personnalité, l’intrigue est bien menée, l’auteur nous fait frissonner, il nous tient en haleine, captif de son imagination, dans un paysage propice à ce genre d’énigme.

David Moitet a prit un malin plaisir à jouer avec notre esprit, le malaxant à sa guise, au profit des tournures que prenaient le texte. Il nous a poussé à la réflexion, en philosophant, tel Erasme, sur la statut de la vie humaine, terrestre, intelligible, et s’est même aventuré vers une vie outre-Terre. Ces courts passages de pseudo « science-fiction » ne m’ont pas déplus, bien au contraire. Le lecteur est amené à se poser de vraies questions.

Un auteur très prometteur, une intrigue à couper le souffle, un paysage spectaculaire, et des personnages originaux. Très additif, Le passage des ombres « rend fou« .

 

Ma note : 7,5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Le passage des ombres »

  1. Ping: M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s