Littérature jeunesse

Le dernier combat d’Ulysse

Le dernier combat d’Ulysse d’Hélène Montardre
59 pages, éditions Nathan, à 4,95€

 

Résumé :Après vingt ans d’absence, Ulysse est enfin de retour dans son royaume, à Ithaque. Mais il est parti depuis si longtemps que tous les croient mort ! De nombreux seigneurs occupent son palais. Afin de s’emparer du trône, chacun tente de forcer la reine Pénélope à l’épouser. Ulysse se déguise en mendiant et leur tend un piège…

Extrait : « Je l’ai vu lorsqu’il est parti pour Troie. Il s’est arrêté chez moi, en Crète, avec ses bateaux. Durant douze jours, il a attendu chez nous que le vent se calme pour reprendre la mer. Ah, je le revois débarquant sur le sol de Crète ! Il portait un manteau couleur de pourpre, fermé par une merveilleuse agrafe en or. Elle représentait un chien avec un faon entre ses pattes. »

Mon avis : Hélène Montardre revient une nouvelle fois avec un petit ouvrage mythologique destiné aux plus jeunes. Elle s’attaque cette fois-ci à l’histoire d’Ulysse, en se concentrant sur le dernier combat qu’il mène, comme l’indique si clairement le titre de l’ouvrage.

J’ai préalablement déjà eu la chance de lire Contes et légendes : L’Odyssée de Jean Martin et François Roca publié chez les éditions Nathan, toujours, qui détiennent une catégorie d’histoires légendaires volumineuse et intéressante. Dans l’album cité précédemment, les auteurs racontent en intégralité les périples d’Ulysse, de la fin de la guerre de Troie jusqu’à son retour vers Pénélope.

Dans Le dernier combat d’Ulysse, l’écrivaine raconte en quelques pages la finalité des aventures du héros grec. Les similitudes entre ces deux livres sont tellement importantes qu’une impression de « déjà lu » s’est présenté à moi. Ils racontent la même histoire, dans une même version et avec la même manière de la conter, à quelques mots près.

L’histoire est vraiment superficielle, pour ne pas dire peu développée. Il ne fallait pas s’attendre à un long récit détaillant avec précision et réalisme le combat d’Ulysse (le volume de page ne laissait pas place au doute), mais un peu plus d’étoffe n’aurait pas fait de mal. Pour être à la portée des jeunes, ça l’est ! Les fainéants vont être ravis…

J’ai bien aimé relire ce mythe que je connaissais déjà (là n’est pas la question), mais le manque d’originalité de l’auteure m’a affecté.
Pour ce qui est des illustrations, elles sont simples mais efficaces, et collent parfaitement au texte.

Une vulgaire copie de Contes et légendes, L’Odyssée de Jean Martin et François Roca, une histoire bien courte, mais un mythe très plaisant à découvrir.

 

Ma note : 5/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Le dernier combat d’Ulysse »

  1. Ping: M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s