Littérature jeunesse

Le complexe du papillon

Le complexe du papillon de Annelise Heurtier
194 pages, éditions Casterman, à 12,90€

 

Résumé : Qu’est-ce qui fait qu’une adolescente sportive, a priori bien dans sa peau, va basculer dans l’anorexie ?
Il peut y avoir mille déclencheurs : la mort d’une grand-mère adorée, la réserve d’une mère, le regard des autres, ou de soi-même sur son propre corps, la naissance du désir, de l’amour, le dictat de la mode, des sites internet… Petit à petit, Mathilde va tomber puis s’enfermer dans sa maladie…
Démunie, son amie Louison refuse de la voir se détruire. Mathilde devra trouver en elle la solution pour résister et s’en sortir.

Extraits :  « Comme dit Louison en parodiant la CPE : « L’habit ne fait ni le moine ni la bombasse, mademoiselle. Ce n’est pas en vous maquillant comme une voiture volée que vous allez ressembler à Beyoncé. » »
« Louison, ma meilleure amie (totalement réfractaire à une quelconque activité physique), a bien sa théorie sur mon addiction à la course à pied. Elle affirme que cette passion contre nature est due à un traumatisme que j’aurais refoulé depuis mon enfance : une oie m’aurait pourchassée à travers la basse-cour, enragée par la perspective de voir une partie de son anatomie finir en bocal de confit. »

Mon avis :  Des livres sur l’anorexie physique et mentale, j’en ai lu un paquet. Mais ce livre, bien qu’ayant un sujet identique, sort quand même du lot. En effet, c’est avec beaucoup de poétique que l’auteure raconte cette maladie.

Quel est l’élément déclencheur qui fait basculer la petite Mathilde dans l’anorexie ? Rien ne destinait cette jeune fille, plus jolie, avec des amis proches et grande sportive, de surcroît, à tomber dans ce cercle vicieux de l’anorexie. Comment en arrive-t-on a ne plus manger ? Comment remonter la pente ? C’est avec tendresse et émotions que nous suivons Mathilde, cette jeune demoiselle qui tombe dans cette maladie. Maladie malheureusement de plus en plus courante chez les filles âgées de 15 – 25 ans.

Malgré l’atrocité du sujet entamé, ce livre a vraiment un côté poétique. Annelise Heurtier utilise des images poétique pour décrire des choses reluisantes – le titre constitue un bel exemple de ce procédé, le complexe du papillon se référant au complexe d’une jeune fille qui tente de sortir de sa coquille et de s’affirmer en déployant ses ailes. C’est joliment écrit.

L’auteure nous parle avec douceur de sujets graves. Elle aborde les dicktats de la mode, avec Cézanne, la belle gosse de l’école ou Cara Delevigne, la mannequin super star, comme modèles de beauté ultime. C’est à partir de figures telles que celle-ci que les jeunes filles vont se comparer. Des comparaisons incomparables, car chacun est comme il est. Néanmoins, les jeunes de ces âges-là n’en ont pas spécialement conscience. On se rend alors compte du mal être qui les rongent ; elles se pensent moches, nulles et trop grosses, elles manquent d’estime, de confiance et d’amour de soi. Des notions souvent difficiles à conquérir, que les filles anorexiques vont apprendre lentiment à bâtir pour se sortir de ce cercle sans fin.

Le complexe du papillon est un livre très touchant à lire. Bien qu’il soit relativement court, l’auteure arrive à nous délivrer un message fort et à nous faire réfléchir sur un sujet grave, sorte de phénomène de mode, qu’est l’anorexie. Si j’avais seulement un petit conseil à faire passer à l’auteure, ça aurait été d’ajouter un petit truc en plus à son récit, quelque chose qui l’aurait particulièrement différencié des autres – même si le très soigné style d’écriture est déjà une sorte de différenciation, une chose supplémentaire n’aurait pas été de tout refus.

L’auteure nous ouvre les yeux sur cette maladie si répandue qu’est l’anorexie. A travers la chute progressive de Mathilde, on découvre les attraits, les moyens et les conséquences qui découlent de cela. Ne vous laissez pas berner par la douce écriture : elle cache en fait une terrible thématique.

 

Ma note : 7/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Le complexe du papillon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s