La bible selon le chat

La Bible selon le Chat de Philippe Geluck.
112 pages, éditions Casterman, à 14,95€

 

Résumé : Avec sa Bible, Le Chat tient sa promesse de nous faire tordre de rire tant il arrive à débusquer le grotesque jusque dans les moments les plus émouvants de nos origines communes.

La Bible selon Le Chat répond à toutes les questions que se posent les humains depuis la nuit des temps. Fini le doute, voici la lumière. Avec cet album, la communauté des hommes va enfin comprendre pourquoi il était vain de s’entre-massacrer depuis tant d’années.

La vérité sur tout cela, Le Chat nous la révèle dans son onzième commandement (le moins connu, sans doute le plus beau) : « Tu riras de tout, car, vu qu’on va tous crever un jour, seul l’humour te permettra d’avoir un peu de recul sur les vicissitudes de l’existence ».

Extraits : « Et le jour suivant, Dieu créa la femme et lui donna le nom d’Ève. / Dave ? / Non, Ève !  »
« Là-dessus, Dieu ne Bouddah pas son plaisir et s’en Allah car il n’y Yaveh plus rien à ajouter.« 

Mon avis : Notre très célèbre Philippe Geluck est de retour avec son Chat, pour nous faire de nouveau éclater de rire. Il s’attaque désormais à la Bible, en parodiant ses plus grands événements. Divisé en deux livres bien distincts ; le premier « dans lequel Dieu va créer des tas de choses épatantes » et le second « dans lequel Dieu va créer l’homme et la femme avec l’aide de son ami le mouton » ; n’a pas terminé de nous étonner, en positionnant son Chat dans des situations de plus en plus invraisemblables.

Le Chat se glisse subrepticement dans le rôle de Dieu, et va, comme dans la Bible originelle, façonner la création, les premiers hommes, les éléments, les animaux… Tout ça accompagné de son acolyte le mouton, bourré également de second degré, et de sa femme, la Mort, qui va faire de brèves apparitions dans les deux livres.

Bien sur, l’humour est présent dans chaque page. Philippe Geluck use de jeux de mots plus hilarants les uns que les autres, il crée des situations aussi grotesques qu’absurdes, et ironise grandement sur les événements, de façon à les amplifier. L’humour de cet auteur n’est pas pesant, bien au contraire, il est très léger, et se consomme tout seul.

Mais sous ses airs comiques, l’animal protagoniste cache des propos non dénués de sens. On voit que sous ses drôles de réparties, une profonde réflexion y est apposée, ce qui prouve que toute les paroles du Chat sont très étudiées.

Cet auteur belge de bande-dessinée n’a pas fini de faire vivre son Chat : après ce 18ème tome, j’espère découvrir de nouveau notre ami le Chat dans de nouvelles aventures, encore plus exaltantes.

Si vous cherchez un livre loufoque qui puisse égayer votre journée, c’est tout trouvé : Le Chat arrivera à vous amuser, et à vous redonner le sourire en une seule et même réplique ! N’attendez plus.

 

Ma note : 8/10
Publicités

Une réflexion sur “La bible selon le chat

  1. Pingback: G – AnaLire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s