Littérature jeunesse

Je reviens de loin

Je reviens te chercher de Stéphane Méliade.
196 pages, Oskar éditions à 12,30€

 

Résumé : Lorsque Cygne rencontre Marie, en avril 2010, le passé ressurgit.
Cette dernière semble tout savoir de lui, de sa vie… tout sur le secret qui entoure la disparition de sa soeur Cassandre, cinq ans plus tôt.
Mais qui est Marie, et pourquoi fait-elle tant de mystères ? Est-elle liée au drame qui a frappé Cassandre et ses amies Silène et Salomé jusqu’à briser leur amitié, elles qui étaient pourtant inséparables ?

« Il y avait un drôle de mélange d’expressions sur son visage. Elle semblait heureuse d’être ici, mais en regardant bien ses yeux, j’aurais pu jurer qu’elle avait pleuré avant de venir.
– Ça va, Marie ?
Marie est devenue carrément blanche et elle a dit :
– J’ai quelque chose à t’avouer… »

Extraits : « Je nageais complètement, pas dans le canal, mais en plein mystère. »
« Vis ! Regarde avant de traverser, mais surtout, n’aie pas peur de traverser la route et vis ! ».

 

Mon avis : J’ai lu ce livre d’une traite, l’histoire m’a embarquée, elle m’a beaucoup plût.
Fort en émotions, ce roman est bouleversant à cause de l’histoire plutôt tragique qui est arrivée à l’une des personnages principales du livre. Mais il est également rempli du bonheur de l’amitié qui relie les différents personnages, ainsi que de la passion de la danse, qui est toujours plus forte que tout !
Les personnages de l’histoire sont très attachants. Marie et Cygne sont des petits enfants sympathiques, intelligents et plutôt matures pour leurs âges.
L’amitié qui relie les trois adolescentes est exceptionnelle. Elles ont toutes trois des caractères différents, mais qui se complètent, et elles sont reliées par une seule et même passion, commune au trio : la danse.
J’ai adoré découvrir l’histoire au fur et à mesure des pages. le schéma de l’accident survenus aux trois jeunes filles (enfin, plus particulièrement aux deux qui ont été touchés physiquement) se construit un peu plus à chaque nouveau chapitre, ce qui augmente l’intérêt et la curiosité du lecteur.
Le fait d’écrire un chapitre au présent et le suivant au passé est super, ça complète les propos racontés par Marie, ça permet également de vivre en temps réel les évènements qui se sont réellement déroulés.
J’ai donc été agréablement surprise par ce livre et déçue de l’avoir fini aussi vite : j’aurais volontiers continué de lire quelques pages de plus. Bravo et merci, monsieur Stéphane Méliade, vous avez réussi à m’embarquer à bord de La Petite Sirène, j’ai pris grand plaisir à lire votre livre.

 

Ma note : 9/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Je reviens de loin »

  1. Ping: M

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s