Littérature américaine·Roman policier et polar

Défendre Jacob

Défendre Jacob de William Landay
445 pages, éditions Michel Lafon, à 20,50€

 

Résumé : Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c’est la foudre qui s’abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d’un camarade de classe.
Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en œuvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s’accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu’il connaît si mal.

Extraits : « On constate qu’on se fait à peu près à tout. Ce qui, un jour, paraît effroyable, intolérable, devient, avec le temps, banal, anodin. »
« Un mariage réussi tisse derrière lui une longue traîne de souvenirs. Un seul mot, un seul geste, une intonation peuvent faire remonter tant de choses du passé. »

Mon avis : Je n’ai qu’une chose à propos de ce roman ; c’est qu’il est aussi intriguant qu’époustouflant ! Dès sa sortie, j’ai été attiré par son résumé, qui se voulait prometteur, et c’est donc tout naturellement que j’ai réussi à me procurer ce livre.

Ce livre ne peut pas vraiment se placer dans une catégorie précise, tant il touche à de nombreux genres différents. Dans un premier temps, nous nous retrouvons avec une scène de crime et un meurtre sur les bras, ce qui peut renvoyer à du thriller. Puis une enquête est lancée, qui détermine des suspects, dont notre Jacob, et un procès est débuté ; cette partie-là concerne l’enquête policière. On se rend compte des puissants liens familiaux qui unissent cette famille dans les obstacles, des liens tellement forts et beaux qu’ils ne peuvent rentrer que dans des romans sentimentales.

Défendre Jacob aborde divers sujets, des sujets coups de poings, qui marquent. Le meurtre d’un jeune collégien, le procès d’un de ses camarades, un jeune mineur, la désolation des parents, l’écroulement de leur vie… Mais ce qui m’a le plus touché, voire le plus perturbé, ça a été la mentalité de Jacob. J’ai eu beau essayé maintes fois de pénétrer dans son esprit pour sonder sa façon de penser, son regard sur tout ce qui lui arrivait, je n’ai pas pu en soutirer un mot.

Notre protagoniste est quelqu’un de très mystérieux, qui ne laisse rien paraître de ses sentiments et de ses ressentis sur quoique ce fût. Il est répété à plusieurs reprises qu’il était un élève à part, différent des autres, assez timide, peu avenant, rejeté des autres et comportant peu d’amis. C’était quelqu’un d’à part entière, un cas particulier qui attire les interrogations.

Outre Jacob, qui reste impassible devant les événements qui se produisent dans sa vie, ses parents, eux, dévoilent beaucoup plus de choses que leur fils. Le père, Andrew, alors procureur adjoint, est scandalisé et choqué par les accusations qui portent sur son fils, et dément son implication dans ce meurtre. Il a une confiance aveugle en lui, et ne peut pas imaginer un seul instant que l’enfant qu’il élève depuis quatorze années ait pu faire une telle chose. Alors que la mère, plus naïve et influençable, doute de la véracité des propos de son fils. Ce duel déchirant entre la vérité et le mensonge va mener cette famille vers la destruction.

J’ai déjà eu le plaisir de lire un livre quelque peu comparable à celui-ci, qui se nomme Témoin hostile et qui a été écrit par Rebecca Forster. Très émouvant également, il regroupe de nombreux points communs avec Défendre Jacob.

L’intrigue est menée avec brio, elle tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page, et au-delà encore. Tout n’est que questionnements. Les rebondissements y sont nombreux, et risquent de vous surprendre plus d’une fois, dans les moments où vous vous y attendrez le moins du monde.
La fin m’a particulièrement surprise et intriguée ; elle est totalement inattendue et imprévisible. Je l’ai trouvée fort originale, et osée ; c’est une fin à double tranchant que l’auteur à voulu écrire.

Je peux dire que ce livre est un coup de coeur. Son intrigue, ses personnages, ses thèmes, son dénouement… tout est présent pour satisfaire au mieux les attentes du lecteur. Je ne serais pas surprise si une adaptation cinématographique se fait dans peu de temps pour ce roman… il est tellement génial ! Je vous le recommande fortement, vous allez l’adorer.

 

Ma note : 9/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Défendre Jacob »

  1. Ping: L

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s