Littérature jeunesse

Comment Pauvre Jean roula le Malin et autres fabliaux

Comment Pauvre Jean roula le Malin
et autres fabliaux de Gudule
171 pages, éditions Nathan, à 5€

 

Résumé : Toute la malice du Moyen Âge !

Les manants, les bourgeois, les rois et les princesses, l’amour, le ciel et l’enfer, les animaux…
Découvrez trente-deux fabliaux, pleins d’humour, qui mettent en scène les petites gens et se moquent des grands de ce monde.
Une savoureuse leçon de liberté !

Extraits : « Les mères, pensait-il, voient au-delà des apparences. Lorsqu’il s’agit de leur enfant, c’est le coeur qui regarde, et non les yeux. »
« As-tu compris la leçon ? lui demanda-t-il. Quelle que soit ta manière d’être, il se trouvera toujours quelqu’un pour la blâmer. Aussi, crois-moi, agis comme tu l’entends et moque-toi de l’opinion d’autrui. Nul, hormis ta propre conscience, n’est en droit de te dicter ta conduite. »

Mon avis : Ce surprenant recueil de fables Moyennâgeuses brillamment réécrites dans un français moderne par Gudule n’a pas fini de vous faire rire.

Chaque petite histoire contient seulement quelques pages, classé dans une catégorie précise. Ces catégories correspondent aux personnages tournés en ridicule ; on peut donc apercevoir « le clergé », « manants et bourgeois »…

Il faut savoir que chaque histoire ironise sur les personnes hautement placées dans la hiérarchie sociale du Moyen-âge. On voit donc de pauvres badauds, des citoyens de seconde classe cotoyer des personnes plus élevées, comme les bourgeois ou les êtres écclésiastiques. Cette mise en relation constante entre ces deux parties distinctes de la société me rappelle le livre La vie de Lazarillo de Tormès, qui faisait une satire de l’Espagne du XVIème siècle tout en appuyant sur la vision critique de l’anti-cléricalisme du protagoniste.

Les histoires sont compréhensibles, rapides à lire, et font preuve d’un grand humour, tout en gardant une part de moralité à chaque point final. En somme, un recueil de fables poétiques, que peuvent aisément lire petits et grands, et que j’ai apprécié découvrir.

Ma note : 7/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Comment Pauvre Jean roula le Malin et autres fabliaux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s