Faut pas noyer le poisson dans le cidre

Faut pas noyer le poisson dans le cidre d’Amélie Jamin.
273 pages, éditions Persées à 20,79 €

 

Résumé : Bretagne, juillet 2105. Les ressources énergétiques ont disparu. Le régime totalitaire en place a fait naître des groupes dissidents et indépendantistes. Pas de faux héros, ni de héros, simplement des hommes qui tentent de jouer dans la cour des grands. Parmi eux, Marchioly, Jules et Matthieu, tous trois tourmentés par leur passé…

Extraits : « Toute personne vivante a ses peines, tout personne morte a ses regrets. »
« Quoi que tu puisses dire, c’est ça qui tue un homme. Pas seulement de ne pas être confident, mais aussi de ne pas confier. Tu ne peux pas emmener ta vie entière dans la tombe.« 

Mon avis : Je suis profondément désolée de dire cela, mais j’ai été déçue par ma lecture…

J’ai d’abord choisi de lire ce livre pour son titre, fort original, il faut l’avouer, et pour le résumé présent sur la quatrième de couverture, qui m’avait intrigué au plus haut point.
Amélie Jamin, malgré son jeune âge, sait parfaitement manier l’écriture, et nous livre, dans un style simple et agréable à lire, un roman inimaginable, imaginaire, et dystopique.

Le roman commence donc par la présentation de tous les personnages présents dans le livre, avec quelques informations sur leur personnalité, leur caractère, et tout ce que le lecteur doit savoir pour bien comprendre l’histoire. Déjà, nous sommes dès le début noyés dans un trop-plein d’informations et d’individus en tout genre… on s’en sort plus, on essaie de se souvenir de la particularité de chacun, mais en vain.

Puis vient une histoire un peu brouillon, dont je n’ai pas bien compris le sens, ou mal interprété la signification…

Ce roman, placé dans la catégorie fantastique, est censé se passer en 2105, bien des années après notre ère. Malheureusement, il n’y a eut à mon goût que trop peu d’allusions à ce futur si mystérieux.

Ce livre est peut-être trop en avance pour son temps (juillet 2105, tu m’en diras tant…) car je n’ai pas accroché à l’histoire, et les personnages ne m’ont pas touchés.

 

Ma note : 4/10

Une réflexion sur “Faut pas noyer le poisson dans le cidre

  1. Pingback: J – AnaLire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s