Littérature jeunesse

Paradise

Paradise de Simone Elkeles
319 pages, éditions Le Livre de Poche jeunesse, à 7,90€

 

Résumé : Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l’a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner?

Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu’il conduisait en état d’ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l’hôpital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s’éviter mais Paradise est une toute petite ville.

C’est plus fort qu’eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C’est sans compter sur l’ex petite amie de Caleb, qui n’a pas l’intention de laisser le garçon lui échapper…

Extraits :  « – Tu m’as suivie ? demande-t-elle sans lever les yeux.
– Ouais.
– Pourquoi ?
– Sincèrement ? Parce que je veux être là où tu es.
 »
« Plus il y avait de pères dans les gradins, et plus je me dépassais. Comme si j’avais voulu qu’ils regrettent que je ne sois pas leur fille. Peu importait que mon père m’aime ou non, si les autres rêvaient de m’avoir pour fille… Leurs félicitations, leurs regards admiratifs étaient plus précieux pour moi que n’importe quelle coupe. »

Mon avis :  Après tant d’années à entendre parler de Simone Elkeles, me voici, à mon tour, lancée dans la lecture d’une de ces oeuvres. Et pour débuter, j’entame fort, puisque je commence par le premier tome de la saga Paradise.

Caleb sort de prison, suite à un accident de la route qu’il a commit, alors qu’il avait bu une forte dose d’alcool. Cet accident a rendu Maggie handicapée des jambes, boitant et devant suivre des séances de rééducation. Outre ces blessures physiques, ce sont les blessures morales qui l’emportent : Caleb s’en veut, Maggie en veut à Caleb d’avoir gâché sa vie. Maggie veut se couper de son passé et partir en Espagne, c’est donc tout naturellement qu’elle va se mettre à travailler pour Madame Reynold. Quant à Caleb, ses travaux d’intérêts généraux l’obligent à venir en aide bénévolement à des causes ; il se retrouve, malgré lui, chez Madame Reynolds, en compagnie de Maggie. Alors qu’ils se sont tous les deux promis de ne pas revoir l’autre, le destin les met inlassablement tous les deux sur le même chemin. Caleb et Maggie, vont-ils laisser libre court à leur histoire d’amour interdite ?

Comme je pense qu’aucun lecture n’est dupe, je peux vous dire que cet ouvrage est une sorte de romance pour les jeunes adolescents. Bien que tout oppose Caleb et Maggie, les sentiments vont être plus forts que la raison. Ils vont finir par tomber amoureux. On suit donc l’évolution des sentiments des deux personnages grâce à une double narration, avec une alternance des voix à chaque chapitre – une fois Caleb raconte son point de vue, une autre fois c’est au tour de Maggie. Deux personnages terriblement attachants, qui vont nous émouvoir à plusieurs reprises au cours de l’histoire.

Outre ces deux personnages principaux, laissez-moi vous présenter Madame Reynolds, qui est la maman du patron qui emploie la maman de Maggie (relisez cette phrase jusqu’à replacer chaque personnage dans son contexte). Madame Reynolds est une vieille dame adorable, cultivée et sympathique. C’est la grand-mère idéale pour Maggie, qui va déteindre sur les valeurs véhiculées par Madame Reynolds. D’ailleurs, Madame Reynolds m’a énormément fait penser à Clint Eastwood dans Gran Torino, elle semble grincheuse mais elle a un coeur en or. Toujours dans ce même film, Caleb me fait penser au chinois, voisin de Clint Eastwood, qui fait des travaux d’intérêts généraux chez lui, pour réparer une erreur commise. Un passage que j’ai beaucoup apprécié, avec des moments d’échanges et de simplicité très agréables.

Paradise, c’est une histoire très légère et rafraîchissante, avec une histoire d’amour toute mignonnette à découvrir. Bien que l’intrigue est facile à deviner – deux interdits qui s’attirent et tombent amoureux -, on prend quand même plaisir à suivre la progression et l’évolution des sentiments de ces personnages.

Conquise par ce premier tome, je pense me laisser succomber par le second. Une histoire simple mais jolie à découvrir, qui devrait satisfaire pleinement les plus fleurs bleus.

Ma note : 7/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Paradise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s