Mille baisers pour un garçon

Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole
279 pages, éditions Hachette romans, à 16,90€

 

Résumé : Poppy et Rune sont amoureux depuis qu’ils ont cinq ans.Un jour, la grand-mère de Poppy lui offre un bocal de mille cœurs en papier où noter ses meilleurs baisers. Poppy et Rune décident alors de s’embrasser mille fois, et plus encore. Cependant, avant que le bocal soit rempli, la famille de Rune déménage à l’autre bout de la Terre, et, sans explication, Poppy coupe subitement les ponts avec le garçon qu’elle aime plus que tout.C’est seulement à son retour, deux ans plus tard, que Rune apprend la raison du long silence de Poppy : elle a un cancer et ne voulait pas que Rune souffre inutilement en apprenant la nouvelle.Mais Rune, toujours amoureux, s’est juré de rendre Poppy heureuse, même s’il ne leur reste plus que quelques mois à vivre ensemble. Et de lui donner, juste avant sa mort, son millième baiser…

Extraits :  « C’est un bocal de souvenirs, a-t-elle expliqué. Grâce à lui, tu te rappelleras les baisers qui t’ont rendue heureuse, ceux auxquels tu voudras repenser quand tu seras vieille, comme moi. Les plus beaux. Ceux qui t’ont fait sourire. Chaque fois que le garçon que tu aimes t’offre un baiser, ouvre le bocal et attrape un coeur. Écris l’endroit où il t’a embrassée. Quand tu seras grand-mère, tu raconteras tes aventures à tes petits-enfants, comme je l’ai fait avec toi. Tu auras un bocal à trésors avec les mille plus beaux baisers de ta vie. »

« Poppy était différente de toutes les autres filles. Elle se fichait de ce que les gens pensaient d’elle. Elle aimait la musique, le violoncelle, lire, étudier et se lever à l’aube pour regarder le soleil se lever. Poppy était unique. Elle ne rêvait pas de devenir pom-pom girl, elle n’aimait pas les commérages et elle ne courait pas après les garçons. Elle savait qu’elle m’avait moi. Nous n’avions besoin de rien d’autre. »

Mon avis :  Je ne pensais vraiment pas aimer autant cette histoire. A première vue, vous en conviendrez, le résumé de la quatrième de couverture ainsi que la couverture rose bonbon laissent présager une histoire d’amour entre adolescents sans doute un peu trop mielleuse. Mais il n’en est rien.

Quand Rune quitte la Norvège avec ses parents pour s’installer aux État-Unis, il fait la rencontre de Poppy, sa voisine. Rune et Poppy ont le même âge et s’entendent à merveille. Ils passent leur temps collés l’un à l’autre, alors, évidemment que les sentiments amoureux vont se développer et croître de plus en plus. Jusqu’au jour où Rune doit repartir pour deux ans en Norvège avec ses parents… une nouvelle qui va déchirer le coeur des deux jeunes tourtereaux. Loin l’un de l’autre, comment vont-ils gérer la distance ? Alors que les échanges sont intenses au début de leur séparation, au bout d’un mois, Poppy ne donne plus signe de vie, et semble même avoir changé d’adresse… Un silence qui va hanter Rune durant deux ans, jusqu’à son retour aux États-Unis.

Tillie Cole nous raconte une histoire d’amour sans nul autre pareille. Une histoire d’amour que chacun aimerait vivre un jour, mais qui semble tellement parfaite, qu’elle se rapproche d’un conte de fée moderne. Un amour vrai, sincère, sans fioritures, et touchant.

Mais il fallait s’en douter, une histoire d’amour qui paraît trop parfaite cache souvent de lourds secrets. Poppy va faire une terrible révélation – que je ne vous dirais pas, évidemment ; je laisse la surprise à ceux qui souhaitent découvrir cette fabuleuse histoire -, qui va changer à jamais la vie des deux tourtereaux. Une révélation qui nous serre le coeur : on se sent vidés, anéantis, atterrés. On repense à l’histoire sincère et si belle de Poppy et Rune, et les larmes viennent et ne peuvent s’empêcher de s’écouler. Commence alors une longue attente, pleine d’angoisse ; on retient son souffle, on reste en apnée. On sait pertinemment ce qui va arriver à la fin de l’histoire, mais on garde quand même un fin espoir d’en réchapper.

C’est une magnifique leçon de vie que nous offre les deux jeunes amoureux. Éperdument fou l’un de l’autre, complices, fidèles, même à des milliers de kilomètres de distance, mais surtout énormément courageux.

Merci à Tillie Cole pour cette merveilleuse histoire. A notre époque, où l’amour ne signifie presque plus rien (il en est fini de l’amour passionnel et profond d’il y a quelques années), qu’il est bon de lire ce genre d’histoire d’amour. Une histoire racontée avec douceur et poésie, qui vire malheureusement à la tragédie, comme les plus grandes pièces d’amour des poètes des siècles passés. En tout cas, une chose est sûre : on ne ressort pas totalement indemne de ce roman.

Ma note : 10/10
Publicités

2 réflexions sur “Mille baisers pour un garçon

  1. Pingback: C – AnaLire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s