Lettres à Paris

Lettres à Paris de Vincent Duclert
136 pages, éditions Le Livre de Poche, à 3€

 

Résumé : Paris, capitale de la France, boussole pour le monde, cité culturelle et intellectuelle au patrimoine sans égal est depuis toujours un objet de fascination. Celle que l’on surnomme « la Ville Lumière » est aussi au centre d’importants bouleversements politiques et d’événements parfois sanglants : la prise de la Bastille en 1789, la Commune de Paris en 1871, la révolte des étudiants en Mai 68 et, plus récemment les attentats meurtriers de 2015.
L’historien Vincent Duclert a réuni ici près de 40 textes qui retracent l’histoire, la culture et les aspirations dont Paris est le théâtre. Tous ont écrit sur elle : les grands auteur classiques comme nos contemporains (D’Émile Zola à Patrick Modiano), les hommes politiques comme les poètes (Guillaume Apollinaire, Léopold Sédar Senghor, Léo Ferré), les Parisiens comme les écrivains venus d’ailleurs (Nina Berberova, Ernest Hemingway, Sandor Marai).
Extraits :  « Sauver Paris, c’est plus que sauver la France, c’est sauver le monde.
Paris est le centre même de l’humanité. Paris est la ville sacrée.
Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain.
«  »La poésie qu’elle inspire, les poèmes qu’on lui adresse, sont les indices les plus sûrs de la double vocation de Paris capable d’enseigner l’universel et dans le même temps de laisser chaque individu exprimer sa propre voix. »

Mon avis :  J’étais très enthousiaste à l’idée de découvrir ce recueil, puisque l’année dernière, j’ai déjà eu l’opportunité de lire un recueil similaire : Lettres à ma mère de Didier Lett. Le principe était le même : l’auteur a choisi une thématique et à regroupé différents écrits de personnages célèbres. J’avais beaucoup aimé ce recueil épistolaire et principalement l’émotion qui s’en dégageait.

Ici, Vincent Duclert reprend les mêmes codes stylistiques utilisés par Didier Lett. Il choisit de classer tous les extraits dans un ordre chronologique, retraçant ainsi l’histoire de Paris suivant les époques et les changements sociétales et politiques. Ainsi, de la Révolution de 1789 jusqu’aux attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan en 2015, les plus importants événements parisiens sont mis sur le devant de la scène. De plus, avant de donner l’extrait à lire aux lecteurs, il ajoute un petit encart dans lequel il décrit en quelques lignes, l’auteur, ses aspirations et les principales oeuvres qu’il a rédigé. C’est ingénieux et bien pensé !

Hélas, je n’ai pas trouvé la magie que j’espérais tant en ouvrant ce livre. Paris étant la ville lumière, ville des amoureux, ville idéalisée par tant de monde et capitale française ayant connue les plus durs tourments, j’en attendais beaucoup de ce recueil. Mais je ne suis malheureusement pas arrivé à m’imprégner de l’univers parisien. Les extraits beaucoup trop courts et l’alternance trop rapide des textes les uns après les autres ne m’ont pas laissé le temps de m’immiscer dans la ville lumière. J’étais même à la limite de l’ennui ; puisque les extraits se succédaient sans cohérence ni lien entre eux, ce qui équivaut à débuter plusieurs livres sans jamais avoir de suite. On s’en lasse vite. De plus, certains extraits n’entraient pas forcément dans la thématique ciblée, ou de très loin.

Je reconnais quand même l’admirable travail de recherche et de regroupement de textes auquel s’est plié Vincent Duclert. Il a réussi à piquer ma curiosité à plusieurs moments, à tel point que j’ai noté un ou deux titres d’ouvrages dont je n’avais jamais entendu parler, mais que j’aimerais découvrir plus en profondeur. D’autres extraits de livres plus connus m’ont quant à eux, donné envie de les relire (Charles de Gaulle, Victor Hugo…).

Je ressors de cette lecture déçue. Le travail de recherche de l’auteur est bien mené, mais hélas, le but premier, celui de présenter Paris, ses beautés et ses secrets à travers des époques différentes, n’a pas fonctionné. Avec d’aussi courts extraits, nous n’avons pas le temps d’apprécier la beauté des lieux décrits. Dommage.

Ma note : 4,5/10

Une réflexion sur “Lettres à Paris

  1. Pingback: D – AnaLire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s