Littérature jeunesse

Le journal de Mia, tome 1 : Princesse malgré elle

Le journal de Mia, tome 1 : Princesse malgré elle
de Meg Cabot
262 pages, éditions Hachette romans, à 13,90€

Résumé : La vie de Mia est celle d’une collégienne comme les autres jusqu’à ce qu’une nouvelle fasse tout voler en éclats : son père est en fait le Prince de Génovia, la voici donc devenue Mia, princesse héritière!

Extraits :  « Aujourd’hui, j’ai passé le cours de maths à me demander comment Mr. Gianini va s’y prendre demain soir pour mettre sa langue dans la bouche de ma mère. »

« Aujourd’hui, j’ai remarqué que Mr. Gianini avait de grosses narines, mais alors super grosses. Comment peut-on avoir envie de sortir avec un type qui a de grosses narines ?

Mon avis : La célébrissime saga que toutes les jeunes filles connaissent, Le journal d’une princesse de Meg Cabot est rééditée aux éditions Hachette, sous le nom du Journal de Mia – Mia étant le prénom de l’héroïne.

Je ne vous cache pas qu’étant jeune, j’ai dû lire une bonne dizaine de fois cet ouvrage. Mia, cette jeune fille totalement banale qui apprend qu’elle est princesse, m’a toujours fascinée. Au point qu’elle était devenue, dans ma lointaine jeunesse, un modèle pour moi. Il faut dire que Mia est une jeune fille comme toutes les jeunes filles, avec des hauts et des bas dans sa vie, des problèmes avec ses parents, des engueulades avec ses amis et d’intenses peines de coeur. Raconté sous forme de journal intime, on s’identifie donc très rapidement à la demoiselle. On plonge intensément dans sa vie, à ses côtés, pour vivre avec elle, sa transition de jeune fille banale à princesse d’un pays.

Mais Mia n’a pas vraiment le profil d’une princesse. D’abord, elle est nulle en maths. Malgré les cours du soir de son professeur – qui est aussi, accessoirement, l’amant de sa mère -, elle n’arrive pas à progresser dans cette matière. Ensuite, elle n’a pas vraiment le physique d’une princesse, avec ses cheveux biscornues et ses rangers fétiches quotidiennement aux pieds. Enfin, elle ne connaît pas du tout les règles de savoir-vivre essentielles d’une princesse. C’est pour cela que sa grand-mère débarque dans sa vie pour lui apprendre les rudiments de tout ce qu’il faut qu’elle sache. Comment s’asseoir, comment boire et manger convenablement… tout est minutieusement contrôlé par Grand-Mère. Mia va aussi devoir gérer sa nouvelle popularité, en échappant aux paparazzis embêtants et en évinçant les pseudos-amis attirés par sa célébrité.

Sa soudaine notoriété ne lui a, jusque là, attiré que des problèmes. Elle s’est gravement disputée avec sa meilleure amie d’enfance, Lilly. Elle s’est faite humiliée par le plus beau mec de l’école, seulement attiré par on nom dans les journaux. Elle se retrouve seule et incomprise. Pas facile tout cela, surtout quand on est une jeune fille, qui n’aspirait qu’à la normalité.

C’est toujours un plaisir de lire et relire les livres de Meg Cabot. A tout âge, ça se laisse lire. Les filles raffolent de ce genre d’histoires. On s’imagine un instant à la place de Mia, découvrant au bout d’une dizaine d’années que l’on est une princesse, à la tête d’un pays entier. Ça fait rêver !

Ma note : 7/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Le journal de Mia, tome 1 : Princesse malgré elle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s