Justine.com, la femme qui n’existait pas

Justine.com, La femme qui n’existait pas d’Emmanuel Filiu.
127 pages, éditions Persée à 14,50 €

Résumé :  Qui n’a jamais rêvé de se retrouver dans la peau de son partenaire, pour toucher du doigt la vraie vision de soi ?

C’est ce qu’a tenté de faire Paul, écrivain en quête de bonheur, qui va découvrir grâce aux SMS une capacité particulièrement efficace à communiquer en profondeur avec l’être aimé. Il apprendra aussi, un peu par hasard, comment il est facile d’utiliser Facebook à des fins machiavéliques et combien nous sommes tous vulnérables devant la profusion de ces sites communautaires.

Finalement, son destin basculera de façon pour le moins inattendue.

Extraits :  « C’est curieux, je n’ai jamais cherché l’amour, et pourtant, je pense souvent l’avoir approché sans jamais réellement le trouver. »
« C’est fou comme les femmes ont cette faculté de percevoir en un éclair ce que nous, les hommes, sommes incapables de capter parfois en toute une vie. »

Mon avis :  Entre Caraïbes, Londres et Paris, Emmanuel Filiu nous fait voyager autour du monde, en étant toutefois raccroché à diverses technologies qui ont révolutionnées notre ère : les SMS et Internet.

Paul est un écrivain plutôt banal, qui va rencontrer, au cours d’un dîner entre amis, une jeune femme qui lui a particulièrement tapé dans l’oeil. Il s’agit de Laure, qui est quelqu’un de très mystérieuse, quasi repliée sur elle-même. Après avoir réussi à récupérer son numéro de téléphone, Paul va envoyer des textos à Laure pour lui fixer des rendez-vous. S’ensuit plusieurs échanges d’SMS, ainsi qu’une histoire d’amour naissante. Malheureusement, Paul doit repartir aux Caraïbes, laissant Laure seule en France, refusant de l’accompagner pour des raisons obscures… Afin de la surveiller, d’en apprendre un peu plus sur sa vie, mais également pour la rendre jalouse, Paul va créer un faux compte Facebook, dont le but est incertain, mais la réussite fort concluante !

A travers une histoire d’amour assez originale, Emmanuel Filiu nous donne une leçon de morale, notamment sur les nouvelles technologies et moyens de communications qui existent de nos jours. Il nous montre la facilité à usurper l’identité de quelqu’un d’autre, ou tout simplement d’inventer une personne, et de se faire passer pour telle. Car à travers un ordinateur, tout est possible ! Tout le monde peut se cacher derrière un pseudonyme, une adresse e-mail, mentir sur Internet est si simple… Il met implicitement en garde le lecteur sur l’utilisation des nouveaux réseaux sociaux, et le prit de rester sur ses gardes à l’encontre des personnes rencontrées virtuellement.

Le protagoniste de l’histoire est un homme qui semble très séduisant, il est entre deux âges, sympathique, simple, et rêveur. J’ai bien aimé sa façon de penser, et le fait qu’il paraisse instruit (dixit les nombreuses citations que Paul dit dans le texte).

J’ai beaucoup aimé voyagé tantôt sous le soleil des Caraïbes, à l’ombre des palmiers et bercé par les nombreuses et sublimes plages, tantôt à Londres, dans un froid polaire, avec une neige abondante, et un ciel gris souris. Que de contraste, parfois violent, mais qui marque bien la différence entre les deux pays, si éloignés soit-ils.

La fin m’a vraiment surprise, je l’ai trouvé très originale, je n’aurais jamais pensé à découvrir une fin aussi surprenante. Comme quoi, dans les romans, tout peu arriver…

Justine.com La femme qui n’existait pas est un livre qui se lit très vite, il est simple à comprendre et peut s’adresser à tout type de personnes. Très agréable à lire et à découvrir, le thème traité est d’actualité, puisqu’il s’agit d’Internet : un moyen de communication devenu indispensable à la vie de tous.

 

Ma note : 7/10

Une réflexion sur “Justine.com, la femme qui n’existait pas

  1. Pingback: F – AnaLire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s