Roman policier et polar·Thriller

E16

E16 de Christine Brunet.
201 pages, éditions Chloé des Lys à 22,10 €

 

Résumé : Londres.

Les découvertes macabres s’enchâinent. Un coupable tout trouvé, NIls Sheridan, patron de la nouvelle police européenne, dont le passé d’activiste ressurgit comme un coup de tonnerre. Coupable ou innocent ?

Le face à face entre policiers se transforme très vite en un jeu du chat et de la souris hasardeux, tandis que la liste des victimes s’allonge. Les oups bas s’accumulent au fil des heures. les mâchoires de la haine se referment inexorablement sur des personnalités troubles engluées dans leurs contradictions.

Entre passé violent et présent houleux, une enquête qui entraînera désillusions et destructions dans son sillage.

Extraits : « La pourriture, ça s’évite ou ça s’écrase. »
« Les prisons sont remplies de cons qui se croient trop malins.« 

Mon avis : Une auteure peu connue, mais avec un grand talent de l’intrigue. Dans un style agréable à lire, ce thriller, comportant moins de 200 pages ne fait pas véritablement peur, mais certains passages sont assez oppressants, épouvantables, même.

Un roman policier qui ne manque pas d’action : le lecteur n’a le droit à aucune seconde de répit, toutes les actions s’enchaînent inlassablement, et c’est tant mieux ! Des aventures toutes plus angoissantes les unes que les autres, et une intrigue qui tient en haleine jusqu’au bout : tout est réuni pour passer un bon moment de lecture. J’ai d’ailleurs lu ce roman d’une traite.

Dans une atmosphère noire, très sombre et oppressante, Christine Brunet nous fait visiter le côté noir de Londres, et ses quartiers plutôt malfamés.

J’ai trouvé la protagoniste de l’histoire vraiment sensationnelle. Cette jeune femme, mère d’un petit garçon précoce qu’elle ne voit presque jamais est également à la tête d’une grande brigade de policiers compétents. Doté d’un mental d’acier, d’une organisation hors pair et d’un fort caractère, elle sait se faire respecter. Elle a également un très grand coeur et est très courageuse, n’hésitant pas à se lancer corps et âmes dans ses enquêtes, à protéger ses coéquipiers ou les personnes dans le besoin. Même si elle ne révèle pas explicitement ses sentiments, nous constatons que les autres passent avant sa propre personne ! Son personnage m’a notamment beaucoup touché à la fin du livre.

Bien que je n’ai pas vraiment compris la définition de tous les terme tels que SPIE, l’IRA, l’E16, ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture. Je tiens quand même à souligner le fait que le dénouement m’a surprise, je ne m’y attendais vraiment pas du tout !

Une enquête policière rocambolesque sur fond de thriller, plongé au coeur d’un Londres noir.

Ma note : 7/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « E16 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s