Littérature française

Belle arrière-grand-mère

Belle arrière-grand-mère
de Janine Boissard
349 pages, éditions Fayard, à 20€
Résumé : Il n’y a pas d’âge pour grandir ? C’est ce que Babou va découvrir en devenant arrière-grand-mère pour la première fois d’une petite Adella, fille de Justino, 18 ans, et de Haydée, 17, poursuivie par la fureur de son père.
Puis voilà Babou frappée par un deuil douloureux.
Et enfin, elle vole au secours d’un jeune garçon victime de maltraitance psychologique, l’une des plus cruelles. Que d’émotions, de larmes, mais aussi de rires avant que, le calme revenu dans la famille, elle puisse réaliser son rêve : se remettre à la peinture !
Extraits : « Le matin, quand tu te réveilles et que ça ne va pas fort, cherche la petite lumière qui éclairera ta journée : un café pris avec une amie, une balade, quelques pages d’un bon livre, un instant de musique… Si tu ne la trouves pas, inventes-la. »
« On prétend qu’il y a autant d’opinions politiques en France que de fromages. Aujourd’hui, on pourrait y ajouter le pain.« 

Mon avis : Janine Boissard revient au devant de la scène avec un tout nouveau roman, qui garde son thème de prédiction : la famille, et toute l’ambiance qui l’entoure. J’ai pu découvrir au travers de cette nouvelle parution, que l’auteure faisait un bon nombre de références à ses livres écrits ultérieurement, ce qui n’est pas réellement facile de se sentir à l’aise dans Belle arrière-grand-mère. On pourrait penser que certains passages manquent à l’appel, passages qui auraient grandement étoffés l’histoire, l’auraient rendue plus ouverte, plus remplie. Mais l’étalage partielle de la bibliographie de l’auteure peut être un bon moyen de faire découvrir ses autres ouvrages à travers le déroulement de l’histoire de ce livre-ci.

L’auteure ne déroge pas à sa règle : elle réécrit une énième histoire familiale, douce et cosy, où tout un chacun peut s’identifier auprès des nombreux personnages présents tout au long du récit. On y découvre une famille tout à fait singulière, unique en son genre, à qui les journées quotidiennes ne ressemblent en rien à la normale, chaotique, mouvementée et pourtant solidaire. Une famille nombreuse, de surcroît, qui pourrait être un idéal pour beaucoup, un confort, un appui solide, un havre de paix, de bonheur et de prospérité, comme je l’avais déjà expérimenté dans Chuuut !.

Janine Boissard, du haut de son grand âge, dépeins une protagoniste aux traits quasiment identiques aux siens, une mamie parfaite et touchante, qu’on souhaite prendre dans nos bras. Toujours là pour aider, c’est une femme au grand coeur, à la personnalité attachante, simple dans son ensemble, qui aime plus que tout sa famille et serait prête à se sacrifier pour eux.

Belle arrière-grand-mère transpire d’amour. Un amour pudique, caché, délicat. De l’amour fusionnel à l’amour-passion, tout est décrit avec minutie et dissimulé derrière les gestes du quotidien, tu au lecteur, pour garder une parcelle d’intimité. Un charme qui opère rapidement, des aventures qui s’enchaînent lentement et une famille toujours aussi soudée qu’aux premiers jours : tel est le formidable esprit qui se dégage de ce roman.
L’exotisme du livre fait incontestablement rêver, débordant de couleurs, de joie, d’amour et de saveurs. Certains passages sont particulièrement emprunt d’émotions, de naïveté et d’insouciance qui rendent ces moments davantage formidables.

Une ambiance chaleureuse et bon enfant, où la marque du temps est malheureusement perceptible. Le roman n’avance pas vite (pour ne pas dire du tout). L’histoire traîne, le lecteur s’ennuie, et le livre tombe des mains. Le rythme n’est pas soutenu ; outre les émotions qui s’en dégagent, les pages restent partiellement vides. Pourtant, l’histoire est belle, j’en conviens, mais sans doute pas ciblé pour une jeune lectrice dynamique telle que je le suis.

Bien que je ne sois pas allé au bout de cette lecture, l’atmosphère familiale permet de se relaxer, nous mettant à l’aise sans difficulté et de passer d’heureux moments au côté d’une touchante narratrice.

Ma note : 4/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Belle arrière-grand-mère »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s