Animale : La malédiction de Boucle d’or

Animale : La malédiction de Boucle d’Or
de Victor Dixen.
437 pages, éditions Gallimard jeunesse

 

Résumé : 1832. Blonde, 17 ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à cacher sa beauté troublante ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.
Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?

Extraits : « La réalité est comme un glaçon flottant, dont seule la plus petite partie semble exister. »
« Les cheveux sont comme un flou qui gomme les défauts des visages imparfaits, mais qui voile aussi la perfection des visages sans défauts. »

Mon avis : Ce roman de Victor Dixen est le premier manuscrit des éditions Gallimard Jeunesse que je reçois en tant que chroniqueuse de la promotion 2013/2014. Je remercie une nouvelle fois cette maison d’éditions de m’avoir accepté dans leur équipe, et pour m’avoir fait découvrir ces épreuves non corrigées d’Animale, qui sort le 22 août prochain.

D’abord intriguée par le nom du livre et le thème qu’il semblait traiter, j’ai rapidement paniqué en pensant que cette histoire abritait bon nombre de phénomènes surnaturels, tout droit sortis du domaine de la science-fiction. Mais en commençant ma lecture, j’ai été agréablement surprise de découvrir l’originale histoire revisitée du conte de Boucle d’Or et les trois ours.

Dans un style très moderne, avec une écriture facile à la compréhension et accessible à tous, Victor Dixen nous narre une magnifique version de l’histoire de Boucle d’Or et les trois ours.
Tout commence par l’épopée de notre héroïne, Blonde, que nous apprenons à connaître en long, en large et en travers. Très discrète, et plutôt enviée par ses jeunes camardes, elle va réussir à passer outre cette jalousie, et à tracer sa propre route. Cette adolescente, ou cette jeune femme, devrais-je, ne dévoile que peu de choses de sa personnalité, elle vie recluse en elle-même, perdue dans ses pensées et ses obligations. D’où vient-elle, qui est-elle ? Nous, pauvres lecteurs, sommes autant plongés dans le flou que notre sublime protagoniste.

Très addictif, la première partie du roman se lit d’une traite, quasiment sans pause. Plongé dans l’univers de Blonde, les pages défilent sans qu’on le remarque, et l’intrigue se profile rapidement à l’horizon. Happé par ce mystère qui s’accroît au fil de notre lecture, nous ne voulons plus qu’une chose, lire, encore et encore, pour découvrir le fin mot de l’histoire.

Le conte de Boucle d’Or et les trois ours apparaît très rapidement dans l’intrigue de l’histoire, sombre, noir, tel que nous ne l’avions jamais vu. Victor Dixen fait des miracles en remettant au goût du jour ce somptueux conte connu de tous, et en le réadaptant dans une version forte originale principalement accès pour les adultes.

Malheureusement, arrivé à la moitié du livre, l’intrigue et le suspense commençait à s’étioler. Tout est devenu plus brouillon et moins attrayant. La magie du début, ainsi que le cadre dans lequel vivait notre héroïne s’est évaporé, pour ne laisser qu’un vaste champ assez flou d’un paysage qui semble toujours aussi noir. La science-fiction est réellement venue se mêler au récit dans la seconde partie du roman, ce qui a gêner ma lecture, moi, pauvre lectrice peu habituée à ce genre littéraire dont je n’arrive pas à percer le but.
Je suis quand même arrivé à terminer ma lecture, mais avec bien des difficultés. Ma fougue du début avait disparue, et la magie qui allait avec également.

Malgré la fin du roman qui m’a un peu refroidie, j’ai tout de même passé un bon moment en compagnie de ce livre. Le conte est bien traité et revisité au goût de l’auteur, il est assez présent dans le livre, et ne se diffère pas trop de l’original, si ce n’est par son atmosphère pesante et lugubre. (Je tiens à préciser que si ça n’avait dépendu que de moi, je n’aurais pas acheté ce livre, qui ne fait pas du tout partie du style de lectures que je lis habituellement).

 

Ma note : 6,5/10
Publicités

Une réflexion sur “Animale : La malédiction de Boucle d’or

  1. Pingback: D – AnaLire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s