Classique

Orgueil et préjugés

dbc
Orgueil et préjugés de Jane Austen.
256 pages, éditions Hachette, collection Black Moon, à 11,90 €

 

Résumé : Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage: l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.
Extraits :  « Quand on dispose d’une fortune suffisante pour faire de fréquents voyages, la distance compte peu. »
« L’imagination d’une femme est si vive qu’elle passe de l’admiration à l’amour et de l’amour au mariage en un clin d’oeil.« 
Mon avis : Très connue et apprécié par la plupart de ses lecteurs, Orgueil et préjugés se place en tête des romans anglais du XIXème siècle. Qualifié de chef-d’oeuvre par certaines personnes, ce livre continue son bout de chemin dans le temps. Il traverse les siècles avec une facilité incroyablement, tout en gardant les valeurs qui lui ont permis cette très grande popularité.
J’étais très curieuse de découvrir cette auteure, car un très grand nombre de lectrices se revendiquent des fans incontestées de ce monde Austinien. Je me suis donc lancée très confiante dans l’aventure, en espérant passer un bon moment de lecture.Orgueil et préjugés est avant tout une romance basée sur les sentiments qu’éprouvent les différents personnages. C’est une comédie romantique écrite par une auteure anglaise au début du XIXème siècle, qui raconte les aventures sentimentales de quatre filles, toutes des soeurs, et de leur mère, cherchant absolument à les marier. Nous allons bien évidemment rencontrer des hommes, qui vont s’avérer des prétendants, puis des futurs maris, mais nous allons principalement découvrir le mystérieux Monsieur Darcy, qui va très vite s’enticher d’Elizabeth, notre héroïne.

Car cette jeune Elizabeth sort considérablement du lot de cette famille singulière. Bien plus intelligente et plus futée que ses soeurs, elle ne se laisse pas faire, et va même jusqu’à remettre en cause son destin de femme. Elle réplique, repousse les hommes, et ne veut clairement pas rentrer dans le moule. Malheureusement pour elle, un homme a particulièrement retenu son attention, Monsieur Darcy, qui ne la laisse pas indifférente, et va la faire douter de tout.

Je vous l’avoue clairement, Monsieur Darcy m’a inspiré de la crainte tout au long du livre. Je n’ai pas su cerner sa personnalité et son caractère. Très mystérieux et peu bavard, c’est avec grand peine (et sans peine, c’est le cas de le dire), que nous essayons tant bien que mal de le mettre à nu. Mais sans succès… la seule chose que nous apprenons sur lui, c’est la forte richesse qu’il a en sa possession, et un bout très mouvementé de ses antécédents familiaux. Ce personnage restera quand même la principale énigme du roman. Mais le manque de détail sur sa personnalité lui confère un certain charme, et en outre, attire considérablement l’attention.

Comme vous l’avez sans doute deviné, le mariage est l’un des thèmes principaux de ce roman. Jane Austen le met en avant durant toute l’histoire, mais il revêt un certain côté péjoratif. L’auteure aborde ce sujet de diverses façon. Tout d’abord, elle évoque le mariage arrangé, souvent par les parents, qui est très courant dans le fil du XIXème siècle. Ensuite, Jane Austen nous parle du mariage causé par intérêt (souvent pour l’argent et le confort de la jeune femme), puis, elle conclut par un réel et beau mariage dicté par les sentiments.
Mais dans toutes les situations de mariages citées précédemment, l’argent est très souvent au coeur du débat. L’argent est une préoccupation majeure pour la mère des quatre jeunes filles que nous voyons évoluer. Car excepte de fortune personnelle pour pouvoir vivre convenablement une fois loin de leurs parents, il est impératif qu’elles épousent un homme ayant une fortune assez confortable, pour ensuite pouvoir vivre douillettement. A travers quatre exemples concrets et différents (les points de vu de chaque jeunes filles), on peut assurément voir plusieurs cas de mariage et de futur pour ces personnes du XIXème siècle.

En parlant de ce si grand et beau siècle, Jane Austen a été très réaliste sur les descriptions qu’elle fournissait, car j’avais réellement l’impression d’être plongé plus de 200 ans en arrière, dans une époque qui semble magique et magnifique, où il semble faire bon vivre, mais ou les conditions dont on traité les femmes m’insupportent.

Cette si grande et vénérable auteure a vraiment une plume hors du commun et unique. Son écriture est sublime, sans fioriture, légère et subtile. Son style hors du commun fait de ses romans des livres ancrés dans la modernité, qui traverses les siècles sans problèmes apparents.

Malheureusement, malgré la parfaite éloge que j’ai fait de son histoire et de son style d’écriture, j’ai trouvé l’histoire longuet. Il n’y avait aucune action apparente et les personnages étaient tellement nombreux que je me perdais entre eux. De plus, même si Jane Austen n’use pas de descriptions interminables, j’ai eu l’impression de ne pas avancer dans ma lecture. Les pages étaient longues, plates, et le manque d’action et de rebondissements m’ont fait croire à une lecture artificielle : je lisais sans vraiment lire.

Outre ces petits points négatifs (ne me blâmez pas, je ne fais qu’exposer mon avis), je trouve Orgueil et préjugés très bien écrit, complet, traitant de divers sujets, tous très intéressants. Jane Austen a réussi à me faire voyager quelques siècles en arrière, et je l’en remercie vivement pour ça. Même si je ne vais pas devenir une fan inconditionnelle de cette auteure, j’ai au moins eu la chance de découvrir son ouvrage, dont tout le monde semblaient vanter les mérites.

 

Ma note : 7,5/10
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s