Histoires vraies

C’est arrivé un jour, tome 1

dbc

C’est arrivé un jour, tome 1 de Pierre Bellemare

349 pages, éditions Le Livre de Poche, à 5€

Résumé : La vie des hommes est tissée d’histoires étonnantes, insolites, tragiques, burlesques ou héroïques qui effacent la monotonie de la trame de nos jours. Ces histoires réunies par Marie-Thérèse Cuny, Jean-Pierre Cuny et Jean-Paul Rouland, Pierre Bellemare les a présentées tous les soirs pendant plusieurs mois sur les antennes de TF1. Les voici rassemblées sous forme de nouvelles : la parole a cédé le pas à l’écriture pour le plus grand plaisir du lecteur.
Extraits : « Michel adore l’avion. Il lui semble que vus d’en haut la terre et ses problèmes n’ont plus rien d’effrayant »
« Après tout vit sa vie qui veut, et comme il le veut, la liberté des uns étant admise dans les limites où elle ne gêne pas celle des autres.« 

Mon avis : Première entrevenue avec ce grand homme qu’est Pierre Bellemare. Après avoir regardé quelques unes de ses émissions télévisuelles, une personne de ma connaissance (très grande fan de cet homme), m’a gentiment prêté moults livres de cet auteur pour que je découvre sa façon romanesque de narrer les faits divers.

Car c’est bien de faits divers que se composent ses ouvrages. Bien que la couverture de C’est arrivé un jour stipule que c’est le début d’une saga (le premier tome), il n’y a pas de suite logique, ni d’intrigue à proprement parler. D’où la question très énigmatique que je me pose : pourquoi avoir crée une saga, quand constituée en plusieurs tomes quand ils peuvent être lus individuellement ? Surtout qu’aucun lien ne relis les histoires racontées.

Les faits divers, principalement publiés dans les journaux locaux, sont ici développés plus précisément, tout en excédant pas une dizaine de pages chacun. Très différents les uns des autres, ils peuvent être lus aléatoirement, en quelques minutes seulement, et peuvent être porteurs d’une grande moralité. De l’extraordinaire au plus ordinaire, du fantastique au réalisme, du macabre au terrifiant, le fait divers n’a pas de contexte qui lui est propre, mais reste tout du moins rationnel dans la manière dont il est rédigé. Pierre Bellemare nous distrait à travers ses histoires, il ajoute une dose d’anxiété, de mystère et d’énigme aux récits qu’il développe, tout en gardant le plus proche possible le fait de la réalité.

Une bonne découverte, un bon moment de partage, où, plongée au coeur de la vie intime de certaines personnes, j’ai pu admirer et vivre leurs aventures tumultueuses. Néanmoins un livre qui s’oublie vite, qui n’est pas fait pour être gravé indéfiniment dans la mémoire, mais essentiellement pour divertir le lectorat. Si l’occasion se présente, pourquoi pas ne pas relire du Pierre Bellemare ?

Ma note : 6/10
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s