Littérature jeunesse

Ma famille normale contre les yétis

dbc
Ma famille normale contre les yétis
de Vincent Villeminot, illustré par Yann Autret
224 pages, éditions Nathan, à 14,90€

 

Résumé : L’épidémie de virus Zombie faisant des ravages sur la côte bretonne, ma famille (normale) et moi (Madoloup) sommes rentrés chez nous à la montagne, près du lac Léman. Nous espérions y couler des jours normaux. Mais ma petite sœur Louve, désormais zombie, contamine très vite la région (nous n’aurions peut-être pas dû la laisser aller à la maternelle…) et nous voilà obligés de nous réfugier dans les hauteurs alpines. Le problème c’est que, là-haut, nous tombons… sur une horde de yétis.

Extrait :  « A ce moment, le tank et les deux jeeps kaki se garent en bas de chez nous, dans le jardin, accompagnés de trois véhicules de police.
Ma mère crie : – Mes hortensias, bande de soudards !
« 

Mon avis :  Ma famille normale contre les yétis est un deuxième tome. C’est la suite de Ma famille normale contre les zombies. Autant vous dire que je n’ai pas lu le premier, seulement le second : cette saga peut donc se lire séparément.

Vincent Villeminot, grand auteur de romans jeunesse, plus particulièrement connu (et reconnu) pour sa saga Instincts, collabore avec un illustrateur talenteux, Yann Autret, pour réaliser cet ouvrage-ci. Avant la lecture de ce livre, j’étais vraiment très excitée de découvrir la plume de l’auteur. Mais quelle ne fût pas ma déception en découvrant un livre très fouilli, fou-fou et lourdaud.

Pour présenter rapidement le livre en lui même, je dois vous parler de la famille « normale ». La protagoniste a une soeur, Louve-Zombie, moitié humaine moitié zombie, qui n’hésite pas à condamniner toutes les personnes alentour. Le grand frère scientifique, Théo-Païle, la grande soeur un peu spéciale, Saroucka, et les parents, La Petite Personne et VanZan. Quelle est l’intrigue principale de cette histoire ? Lors de son premier jour d’école, Louve-Zombie a la brillante idée de contaminer quelques personnes. Ce qui fait que tous se transforment en yétis : la famille doit fuir.

Ma famille normale contre les yétis, c’est l’histoire d’une famille singulièrement folle (presque aussi déglinguée que les Simpsons). On recherche la personne normale, sans jamais réussir à trouver de repères véritables.
Vous voulez rire ? Très bien, vous rirez. Les scènes loufoques et surréalistes se succèdent les unes aux autres… à tel point que le lecteur ne ressent plus de véritable excitation à réouvrir le livre. On sait pertinamment que chaque page est dotée d’une bouffonerie, si bien qu’on se lasse rapidement. Les blagues deviennent lourdes et pesantes, l’histoire n’est pas profonde, elle part dans tous les sens et l’intrigue est quasi inexistante.

Quant aux illustrations – bien que je m’y connaisse point dans ce domaine -, je les trouve très réussies. Encore une fois, le dessinateur déroute son lecteur en produisant des dessins plutôt réalistes (je pense aux personnages moyen-âgeux réalisés, qui dénotent carrément de la thématique du livre) qui contrastent avec les hordes de yétis représentés.

En résumé, un livre drôle mais très vite lasant. A vouloir trop faire d’humour, les deux auteurs enlèvent complétement le charme d’un livre jeunesse humoristique. Je suis passée à côté de l’histoire (elle m’a même enervée par moment). Je ne pense pas être le public ciblé pour ce genre d’ouvrages… j’aurais quand même tenté !

 

Ma note : 6/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Ma famille normale contre les yétis »

  1. Ping: V

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s